AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I feel it coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

member + join the evolution.
Messages : 60
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 514
Avatar : dylan o'brien
âge du perso : vingt-six ans
MessageSujet: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:29

caleb burnhill
------------------------------------------------
sometimes I wish I wouldn't see the monsters in the dark
People are powerful beings.
------------------------------------------------
[nom] burnhill [prénom] caleb [âge] vingt-neuf ans [date de naissance] le trente mai [lieu de naissance] boston [nationalité et origines] américain et italien [emploi] inspecteur [statut civil] pas célibataire, mais pas en couple non plus [orientation sexuelle] bisexuel [dépistage] positif + pastille bleue  [mutation] psychométrie [groupe] the future is here [avatar] matthew daddario [crédits] bilhild

---------------------------------------

Caleb est un travailleur, et ce depuis son enfance. Il va toujours au fond des choses, c'est un têtu, doublé d'un curieux. Il n'a pas choisi d'être détective par hasard...il aime les mystère et il aime les résoudre, il y éprouve une grande satisfaction lorsqu'il parvient à boucler une enquête. Assez maniaque, il consigne tout afin de s'y retrouver et ne pas s'y perdre. Beaucoup se moquent de lui mais Caleb peut s'y retrouver facilement. Il a commencé à prendre des notes assez jeune, à l'apparition de son pouvoir, pour éviter d'oublier et de mélanger les événements. Si d'apparence il se montre assez froid, voir dur, dans la réalité il est différent. Ouvert, et aimant s'amuser, Caleb fait la part des choses entre son boulot et sa vie à côté. Il aime s'amuser mais n'abuse pas des bonnes choses. Il essaye le plus souvent de laisser le boulot au boulot mais ce n'est pas facile selon ses enquêtes et ce qui se passe actuellement avec les transmutants. En amour il est fidèle et attentionné avec son ou sa partenaire, avec un peu de romantisme quand il s'y met.

[001.] Caleb est l'ainé de sa famille, le mec de la famille puisque son père est parti quand il était jeune. Depuis il a assumé ce rôle avec ses soeurs, aidant sa mère lorsque les moments étaient durs. [002.] Il a la manie de mettre ses mains dans son dos lorsqu'il est debout ce qui lui permet d'allonger sa silhouette déjà grande. [003.] Caleb a plusieurs tatouages sur le corps, des runes dont il a trouvé la signification dans un ancien livre à la bibliothéque de son lycée. Ses images l'ont hanté jusqu'à ce qu'il décide à faire son premier tatouage il y a dix ans. [004.] Bien qu'il ne soit pas censé se servir de son pouvoir, il le fait en secret et en cachette sur ses enquêtes, persuadé que s'il a ce pouvoir c'est pour aider les victimes dont il croise la route lors de ses enquêtes. [005.] Il aime beaucoup dessiner, souvent lorsqu'il est stressé, on pourra le voir s'isoler dans un coin et réaliser quelques croquis sur un calepin. Ca lui permet de penser à quelque chose et de revenir après plus frais. [006.] Sa meilleure amie d'enfance, Astrid, est également une aide non négligeable sur ses enquêtes. Il n'est pas rare qu'il se tourne vers elle quand une enquête n'avance pas. La jolie rousse pouvant converser avec les morts, Caleb s'en sert pour des interrogatoires un peu particuliers. [007.] Sa vie sentimentale est un désert, en partie à cause de son pouvoir, mais aussi à cause de son métier qui le fait travailler des horaires compliqués pour entretenir une histoire. Il y a cependant quelqu'un, un homme rencontré il y a plusieurs mois dans le cadre d'une enquête, un transmutant comme lui. Ils se sont vus, plusieurs fois depuis la fin de l'enquête et si rien n'est officiel, il y a eu un rapprochement certain. Il l'aide d'ailleurs à protéger d'autres transmutants qui ne sont pas capable de se protéger seuls. [008.] Grand sportif, il a besoin de se dépenser et fait beaucoup de sport, natation, jogging et depuis quelques mois il a commencé à faire du cross-fit. Pour son travail il a besoin d'avoir un physique irréprochable et puis il ne va pas le nier, c'est un plaisir pour les yeux. [009.] Il touche rarement les gens, à cause de son pouvoir il a acquit quelques reflexes pour éviter d'avoir des flashs à chaque fois qu'il touche un objet quel qu'il soit. Ca lui a prit du temps mais aujourd'hui il ne s'en sort pas trop mal. [010.] Très proches de ses soeurs, il est prêt à tout pour elle qu'il a presque élevées avec sa mère. Elles sont aujourd'hui indépendantes mais pour Caleb, elles seront toujours ses petites soeurs, ses trésors comme il aime à les appeler.

DÉCRIVEZ L'APPARITION DE VOTRE DON ET LA FAÇON DONT VOUS LE MAÎTRISEZ.
Le pouvoir de Caleb est apparu ^peu avant ses dix ans, c'est à cet âge là qu'il s'est rendu compte que voir des choses en touchant les objets n'était pas quelque chose de normal, que ça n'arrivait pas à tout le monde comme il l'imaginait. C'est en prenant une photo de ses parents qu'il a eu une vision de ces derniers, leur dernière dispute, violente, durant laquelle le père de Caleb a frappé sa mère avant que cette dernière ne le menace avec une arme qu'elle avait achetée illégalement. C'est ce jour là que le père du brun a fait sa valise et il est parti sans se retourner, comprenant que cette fois, c'était la dernière qu'il pouvait user de son pouvoir sur la mère de Caleb. Il a put ressentir les émotions de sa mère sur le moment, sa peur, sa tristesse, sa colère et son envie de protéger ses enfants. Il ne lui en a jamais parlé, parce qu'au fond de lui, il savait déjà d'une certaine manière, mais il s'est juré de la protéger, et de plus tard protéger les autres femmes comme elle. Cependant, avant d'en arriver là, Caleb a du apprendre à contrôler ses visions pour ne pas se laisser submerger par les souvenirs ou les émotions. Ce pouvoir peut être émotionellement difficile à supporter et lui provoquer des migraines quand il se concentre trop. Plus l'objet aura de la valeur plus le ou les souvenir(s) apparaîtront clairement.


PENSEZ-VOUS QUE LE GOUVERNEMENT PROTÉGE SUFFISAMMENT LES TRANSMUTANTS ?
Dès que le président à évoqué l'existence des transmutants, Caleb a su que les choses allaient mal tourner pour eux. Il savait que les gens ne comprendraient pas ce qui était différent, et pour certains, plus puissants qu'eux. Aussi les réaction de haine, les protestations ne l'ont pas vraiment surprit et c'est à ce moment là qu'il a su qu'il ne pouvait pas rester assit sans rien faire. Il devait faire quelque chose pour aider les siens, pour les protéger, plus que le gouvernement ne le faisait à l'époque ou le fait encore maintenant.
EMMA + EMILIE
------------------------------------------------
[ÂGE] vingt neuf ans [PAYS OU FUSEAU HORAIRE] paris [OU AS TU CONNU LE FORUM] par the hunted [PERSONNAGE] inventé [AVIS SUR LE FORUM] il claquouille !!! [UN DERNIER MOT] je cherche plein de lien pour mon petit flic d'amour    


Dernière édition par Caleb Burnhill le Dim 29 Oct - 17:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

member + join the evolution.
Messages : 60
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 514
Avatar : dylan o'brien
âge du perso : vingt-six ans
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:29

STORIES ARE WHERE MEMORIES GO WHEN THEY'RE FORGOTTEN
------------------------------------------------
citation ici, ce que vous voulez, blabla, pas trop long quand même, sur une ligne, c'est bien.


Naissance : premier enfant d'un couple d'origines mixtes, il fait le bonheur de ses parents qui en sont encore aux jours heureux. Rien ne semble le destiner à un jour devenir le maitre de la maison, à prendre la place d'un père qui aura mit les voiles car en les voyant, rien ne laisse présager un tel futur, bien au contraire.

Les coups : Caleb est trop petit pour s'en souvenir, mais il fut lors d'une occasion, témoin de la maltraitance subie par sa mère aux mains de son père. Elle venait d'accoucher de sa petite soeur lorsque la violente scène s'est produite devant un Caleb trop jeune pour comprendre, trop jeune pour réagir.

Le départ : le petit garçon de dix ans a vu son père prendre sa valise et quitter le petit appartement dans lequel ils vivaient tous entassés les uns sur les autres. Il n'a pas essayé de le retenir, mais il n'a pu retenir les larmes qui elles coulaient sur ses joues en le voyant s'éloigner. Quelque chose lui disait qu'il ne reviendrait plus, que c'était la dernière fois qu'il le voyait, et il avait raison. Une fois son père parti, sa mère, enceinte de plusieurs mois s'était agenouillée devant lui et avait caressé ses cheveux avec douceur, un sourire plaqué sur ses lèvres malgré la tristesse dans son regard. "Tu es l'homme de la maison maintenant." avait elle dit, sa voix se brisant sur le dernier mot. Elle était seule avec deux enfant et un autre à venir, elle ne voyait pas d'issue.

La vision : c'était flou, et Caleb ne pouvait pas distinguer grand chose au début. Il y avait des cris et un bruit d'objet cassé. La voix de sa mère réalisa t'il, c'était la sienne. Il y avait quelque chose dans sa voix qui l'inquiétait. Un homme parlait également...non attendez, il criait, fort. Il y eu à nouveau des cris, le bruit d'une gifle et puis...une arme qu'on charge. La vision devint à ce moment là très claire : la mère de Caleb tenait en joue son père, prête à tirer, prête à se sauver de cet enfer ambulant. En aurait elle le cran avait demandé son père avant que son sourire ne disparaisse lorsqu'il vit dans son regard de la colère. Jamais encore Caleb ne l'avait vue ainsi et ça lui faisait peur. La vision se termina et l'enfant de dix ans alors sursauta, son coeur battant la chamade. Jamais encore il n'avait ressenti quelque chose comme ça, c'était différent des autres fois...c'était réel, bien trop réel...

Le premier baiser : danse du lycée, Caleb avait invité sa meilleure amie, parce qu'être ouvertement bisexuel à cette époque ce n'était pas une bonne idée. De toute manière, personne ne l'aurait comprit, une attirance double pour les hommes et les femmes, quelque chose que lui même ne s'expliquait pas vraiment, mais qui était réelle. Une danse d'un ennui mortel dont il fini par s'échapper pour prendre l'air sur le parking, avant d'être rejoint par un garçon de sa classe, un peu paumé lui aussi. Echange de sourire, de quelques mots, un joint qui apparait entre ses lèvres et son regard qui se perd dans le sien. Leurs lèvres se sont trouvées, avec douceur au début, avec peur. Première expérience avec qui que ce soit, papillons dans le ventre alors qu'on se regarde à nouveau, on se jauge. Caleb avait envie de gouter à ses lèvres encore et encore et ce fut ce qu'il fit, une bonne partie de cette soirée, à l'abri des regards indiscrets.

La révélation : "Tu peux voir des choses ?" lui avait il demandé, encore surprit par cet aveu. Caleb était avec son petit ami, le garçon du premier baiser, ils discutaient de tout et de rien, et ils en étaient arrivés à parler des parents de Caleb, de la scène qu'il avait "vue" sans être là. Son coeur battait la chamade alors qu'il ouvrait la porte sur plusieurs secrets, qu'il révélait un de ses plus intimes. "Montre moi." lui avait il alors demandé, en lui tendant un bracelet qui avait appartenu à sa grand mère. Il l'avait fait, se concentrant pour voir la première fois où elle avait vu son petit fils, la première fois où elle l'avait tenu dans ses bras. Caleb en avait des larmes aux yeux à la fin, mais il était soulagé, le secret, n'en était plus tellement un.

L'académie : premier jour du reste de sa vie. Caleb entrait enfin à l'académie de police, suivant la promesse qu'il s'était fait plusieurs années auparavant, protéger et servir. Sa mère et ses soeurs étaient inquiétes mais elles savaient que Caleb était déterminé. C'était désormais sa mission, et il comptait bien aller jusqu'au bout. Un an de tests, d'exercices, de leçons. Une année difficile, où Caleb a grandit, muri. Une année sanctionnée par un diplôme un jour d'été, avec son costume d'apparat et une mère plus que fière à ses côtés.

Le discours : Caleb n'en revenait pas, le président venait de révéler un secret qui allait faire des vagues. La présence de transmutants, de gens comme lui. Caleb savait qu'il n'était pas le seul, sa meilleure amie avait elle aussi une particularité comme il le disait mais aujourd'hui il réalisait qu'ils étaient bien plus nombreux qu'il ne le pensait et aussitôt il songea à ce que devait se dire les humains, qu'ils étaient sûrement une menace, quelque chose dont ils devaient avoir peur...

Le meurtre : penché sur la victime, Caleb reconnaissait les marques faites par le couteau, des marques déjà vues sur d'autres cadavres. Et il savait que durant l'enquête sur cette victime, ils apprendraient que c'était un transmutant, encore un. Le gouvernement était censé les protéger s'ils se soumettaient au dépistage, et voilà comment certains finissaient : morts aux mains de ce qui s'appelaient les hunters, déterminés à corriger ce qu'ils voyaient comme des erreurs de la nature. Sa victime, elle ne devait avoir que dix-sept ans tout au plus, quelle menace pouvait elle représenter ?

Grayson : brun, yeux noisettes, grand, un corps à se damner, des lèvres à embrasser. Dès qu'il avait vu le barman, Caleb avait su que c'était fini, qu'il l'avait trouvé. La personne, celle qu'on cherche tous plus ou moins. Son enquête sur les meurtres de transmutants l'avait mené jusque ici, jusqu'aux portes de son bar. C'était mal de penser à Grayson alors qu'il devait résoudre une enquête, mais comment pouvait il l'oublier ? Il n'en était pas capable et il se retrouva un soir devant son bar, hésitant à entrer. Il n'était pas en service, il serait juste un client lambda, rien de plus. D'autres personnes entrèrent et le brun se décida, entrant dans le bar à son tour, son regard accrochant en quelques secondes cette silhouette qui le hantait tant.

Le dépistage : positif, pastille bleue. Chanceux lui avait dit le médecin en lui remettant son diagnostic. Le dépistage était secret il le savait, mais il ne pouvait s'empêcher de se demander si l'info ne serait pas relayée à ses patrons. Parce qu'il était flic, et que ça pouvait être dangereux. Il avait déjà de nombreuses étiquettes, et il venait de s'en accrocher une nouvelle sur le dos mais cette fois, ça ressemblait plus à une cible qu'autre chose...positif mais pas dangereux. Son pouvoir aider les autres, il avait résolu plus d'enquêtes en peu de temps que de vieux briscards en vingt ans. Il était doué, mais maintenant, il allait devoir faire attention, et justement, ne pas attirer cette dernière sur lui s'il voulait pouvoir être libre...



Dernière édition par Caleb Burnhill le Dim 29 Oct - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

member + join the evolution.
Messages : 551
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 3505
Avatar : cole sprouse
âge du perso : vingt et un ans
Emploi : escort boy et étudiant en animation et illustration au MassArt
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:33

Ow Daddario
Bienvenue sur le fofo, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t78-wyatt-ash-a-cigarette-
avatar

member + join the evolution.
Messages : 60
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 514
Avatar : dylan o'brien
âge du perso : vingt-six ans
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:33

Merci beaucoup :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin + master of the evolution.
Messages : 960
Inscrit(e) le : 29/09/2017
Points : 4276
Avatar : bob morley, l'bogoss².
âge du perso : vingt-neuf ans.
Emploi : il est flic depuis quelques semaines maintenant; c'est pas le savoir qui lui manque, au contraire, il est déjà vu comme très bon - trop bon. mais encore aujourd'hui, cesare n'sait pas si c'est la voie qui a vraiment du sens pour lui.
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:34

bienvenuuuue :flirt:
bonne chance pour ta fiche

Si tu as des questions, n'hésite pas

_________________


lost in the thoughts of you.
----------------------------------
it's not easy to express your feelings about how much you care about someone, and how much they've done for you, and shaped you as a person. how can you summarize how he feels in that moment and how much she means to him, in one sentence?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

member + join the evolution.
Messages : 60
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 514
Avatar : dylan o'brien
âge du perso : vingt-six ans
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:36

Merci beaucoup :) Promis je n'hésiterais pas, j'en ai d'ailleurs une mais je dois finir de lire les annexes :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:42

Matthew!
Bienvenue et réserve moi un lien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

member + join the evolution.
Messages : 60
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 514
Avatar : dylan o'brien
âge du perso : vingt-six ans
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:44

Merci :) Avec plaisir pour le lien, j'ai d'ailleurs une petite idée de lien, je viens te mpotter :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:45

Okk!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Admin + master of the evolution.
Messages : 1346
Inscrit(e) le : 29/09/2017
Points : 5009
Avatar : eliza taylor.
âge du perso : vingt-sept ans.
Emploi : sans emploi, elle a une formation de détective de police, mais elle vient d'arriver à Boston, enceinte jusqu'au cou et donc dans l'incapacité de rejoindre la police.
MessageSujet: Re: I feel it coming   Sam 28 Oct - 22:46

Un flic on pourra peut-être se trouver un lien
Peut-être plus avec calista qui travaillait à la police y a quelques temps

Bienvenuuuue
Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t67-isolde-we-re-still-bre
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I feel it coming   

Revenir en haut Aller en bas
 

I feel it coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: gestion du personnage :: the city that never sleeps at night :: fiches validées-
Sauter vers: