AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Free Fallin ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

member + join the evolution.
Messages : 51
Inscrit(e) le : 09/11/2017
Points : 404
Avatar : Brock O'Hurn
âge du perso : 27
Emploi : Fleuriste .... Mais pas que !
MessageSujet: Free Fallin ...   Dim 26 Nov - 12:28



Ange & Absinthe   @StrangeEffect


La douceur de l'air laissait encore à croire qu'on se trouvait à la fin de l'été alors qu'il revenait du jardin. Les mains salies par la terre Absinthe s'en alla les rincer alors qu'il réfléchissait à la suite de sa journée. Premièrement il lui fallait se rendre à cet hôtel qu'il fournissait en fleurs et en légumes. Les paiements n'arrivaient pas, alors que jusqu'à présent il n'y avait jamais eut aucun problème. Harceler ne lui ressemblait pas mais tout travail méritait salaire. Et surtout s'il s'avérait qu'un problème se profilait dans le future, Le fleuriste désirait l'apprendre au plus tôt. Et ceci afin de prendre des arrangements si jamais le propriétaire de l’Avalon rencontrait des problèmes d'argent. Il attrapa ses rollers, désirant profiter de cette journée ensoleillée, peut-être la dernière ou il pouvait encore pratiquer ce moyen de déplacement sans se retrouver transi de froid à cause du vent hivernal. De plus, aujourd'hui il ne devait rien livrer, donc pas besoin de faire attention à ne rien gâcher ou abîmer. Et puis sans être à coté, ils se trouvaient dans le même quartier ce qui se révélait pratique pour lui. De bonne humeur, bizarrement, malgré cette démarche pas toujours agréable, Absinthe batifola un peu sur les trottoirs avant de se rendre directement vers son but.

Absinthe il ne se sentait pas inquiet en pénétrant dans ces lieux, au contraire, il ressentait une certaine sympathie envers celui qui le tenait. Fait peu habituel de son côté qui préférait attendre  des jours, des semaines, si pas des mois avant de se prononcer - dans sa tête -, au sujet d'une personne. Tout simplement parce qu'il ne désirait pas se rapprocher d'un mutant, et que ceux-ci ne le déclaraient pas forcément genre *Hello je suis un transmutant et je suis capable de ...*. Normal la plupart désiraient se fondre à cette société. Il comprenait le brun, mais ça ne signifiait pas qu'il acceptait parce qu'il connaissait la fourberie de ces "Inhumans", qui s'insinuaient en tâchant de se faire apprécier mais amenaient le drame partout où on les croisait. D'accord, désormais ils prenaient un peu plus de pincettes, il existait ce vaccin, mais lui le fleuriste ne se sentait protéger en rien quand il parcourait les rues de cette ville. Et changer de lieu, non Absinthe ne le considérait pas comme une option viable. il n'acceptait pas de devenir celui qui fuyait. Bon il ne passait pas non plus son temps avec cette pensée là tout le long du jour. De plus, quelque chose en ces lieux lui amenait le sourire alors que rien ne le différenciait vraiment - pour le fleuriste -, d'autres endroits similaires.

Ici, il ne peut pas rester sur le qui-vive sans arrêt, il n'en a pas envie non plus, et il sait qu'il ratera des tonnes de choses. Et puis Absinthe doit en priorité régler son problème, non qu'il soit dans la misère, mais si personne ne lui règle ses factures un jour ça pourrait bien se produire. Après il n'est pas milliardaire. Ainsi il a donc demandé à la réception à voir monsieur Le cerf. On l'a prié d'attendre le temps qu'on le trouve. Ses doigts pianotent tranquillement sur le comptoir pendant qu'il observe la foule bigarrée de cet hôtel. Probablement qu'on va lui dire que le propriétaire n'a pas le temps de le recevoir et qu'il devra prendre rendez-vous. Car oui le fleuriste n'a averti personne de son arrivée. Il considère le face à face une meilleure solution que tous les téléphones du monde. Et puis il reste plus aisé de déterminer ainsi l'honnêteté de son interlocuteur. D'ailleurs, celui d'Avalon demeure une totale énigme pour lui. Plutôt doué dans la lecture des visages, ici il ne déchiffre rien. Plus étrange encore, quand il se retrouve dehors, il ne se souvient pas de beaucoup de détails. Un peu comme s'il débranchait tous ses détecteurs, octroyant une confiance aveugle au jeune homme. Le voilà donc perdu dans ses songes ne percevant le son de pas qui se rapprochent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Free Fallin ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» 1er FREE MARKET de l'Indre
» Envoie Fax avec Free de vos documents Généalogique
» Free Hugs ou câlins gratuits : samedi 3 septembre 2011 à Toulouse
» Herald of Free Enterprise
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: boston, massachusetts - the hub of the universe :: fenway-kenmore-
Sauter vers: