AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 who's the real king of pain? (ft. Jonah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

member + join the evolution.
Messages : 302
Inscrit(e) le : 05/11/2017
Points : 1416
Avatar : tarjei sandvik moe
âge du perso : seize ans, pas encore majeur, en plein dans l'âge bête.
Emploi : lycéen dont les soucis sont plutôt de savoir comment trouver de l'alcool.
MessageSujet: Re: who's the real king of pain? (ft. Jonah)   Lun 4 Déc - 18:11

who's the real king of pain?
jonah & liam


Un jour une guerre éclatera entre les humains et les transmutants, ça ne pouvait pas en être autrement selon Liam. Les humains voulaient se débarrasser des transmutants, ils avaient peur du moment où ils devraient céder leur place… ils avaient peur qu’un jour, le président américain soit transmutant, que leurs enfants et leurs petits-enfants soient transmutants, que tout le monde le soit et qu’ils n’existent plus. C’était pourtant la logique des choses. Bien sûr, ce n'était pas maintenant, ni dans cent ans… mais peut-être dans deux cents ou trois cents ans. Peut-être plus. Mais ça arriverait. Car devait arriver. Le blond voulait que ça arrive quoi. Dommage, il ne sera plus là pour voir un monde de mutants uniquement. Enfin passons. Il était bien content que le beau brun approuve qu’ils n’allaient pas se laisser faire… en même temps, le contraire serait maso et d’après ce qu’il avait dit, il n’était pas maso. Une fois à la borne, Liam commençait à rêvasser à propos de son burger… ouais, il aimait vraiment, vraiment les burgers. Et ouais ça allait de soi, à deux, ils ne pouvaient rien faire. Surtout que le don de Liam était tout sauf agressif… pas facile de tenir tête à l’ennemi si on est capable de le soigner… sans faire exprès en plus. En gros, il était pas très utile en combat. Par contre, il pouvait remettre sur pied les blessés, ça, ce serait utile… mais le rôle de soutien, en retrait, c’était un peu relou. Il était dans l’action, Liam.

Enfin bref. Comment trouver des gens qui pensaient comme eux ? C’était pas facile de mettre une annonce sur un forum ou à la mairie en mode “création d’un groupe contre les humains, rejoignez-nous. Rendez-vous à la salle des fêtes, gâteaux et boissons offerts.” Enfin, on disait généralement que plus c’était gros, plus ça passait… mais bon, là c’était peut-être un peu trop gros. Peut-être que sur les darks webs il pourrait trouver quelque chose d’intéressant. “Je crois pas qu'il existe de site de rencontres pour ce genre de truc… Mais je connais peut-être quelqu'un qui a des noms et des contacts… il a un hôtel refuge pour les transmutants en difficultés… je lui rends service avec les blessés… il pourrait peut-être aider.” Il haussa les épaules et tournant finalement vers la borne. ”Tu m’offres le repas?” dit-il avec des yeux de chatons. Il n’était pas très friqué et gagner un repas, c’était tout bénef selon lui. Et puis, il avait épuisé son énergie en soignant l’autre, il lui devait bien ça. Non ? Liam ne déconnait pas avec les burgers. C’était sa corde sensible… Ça et les chips au fromage. Il avait une alimentation hyper saine ouais. Ou pas. Il marchandait parfois avec sa frangine pour qu’elle lui offre le repas dans un fast-food. Ça va, ça n'allait pas la ruiner. Il n'était pas exigeant… pas du genre à préférer des burgers gastronomiques à trente dollars aux burgers chimiques de burger King à trois dollars.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t231-liam-you-say-i-m-as-c
avatar

member + join the evolution.
Messages : 103
Inscrit(e) le : 02/11/2017
Points : 991
Avatar : Alex Høgh Andersen
âge du perso : 23 ans
Emploi : Ça change tout le temps, trop souvent, tu enchaînes les petits boulots légaux, comme illégaux que tu ne gardes jamais plus d'un mois
MessageSujet: Re: who's the real king of pain? (ft. Jonah)   Lun 18 Déc - 2:06

who's the real king of pain?
jonah & liam



Surréaliste, c'était ainsi que tu décrirais la situation si on te le demandait, tu n'arrivais pas à croire que tu étais réellement en train de tenir cette conversation, qu'enfin, après toutes ces années, tu rencontrais quelqu'un qui rejoignait ton avis, quelqu'un d'autre qui était assez clairvoyant pour comprendre, pour voir ce qu'il se passait, quelqu'un d'autre que son instinct ne trompait pas, quelqu'un qui ne risquait pas de te considérer comme un danger ou un gosse paranoïaque comme on te l'avait dit chaque fois que tu avais essayé de parler, quelqu'un comme toi, qui voyait juste dans les discours, qui voyait juste dans les actes, qui comprenait très bien que quelque chose se préparait à la vue de tous mais tellement subtil, tellement insidieux que le monde entier y était aveugle...
Les prémices d'une guerre peut-être, les prémices d'un massacre très certainement, tout les éléments étaient là, le dépistage, le vaccin, la SPC, leurs armes capables de vous neutraliser, comme tu le répétais inlassablement la dernière fois qu'une partie de la population avait été fichée, la dernière fois qu'on avait assigné une police spécifique à une partie de la population, les choses ne s'étaient pas très bien passées, tu n'arrivais pas à comprendre pourquoi tout le monde te renvoyait tes parallèles en les qualifiant de honteux, insultants, hasardeux, pourquoi les gens te disaient que ça n'avait rien à voir, pourquoi personne n'écoutait le signal d'alarme, vos cris portés par le vent, vos appels à l'aide silencieux, après des milliers de plus jamais ça, après toutes ces belles paroles, ces discours, les films, les livres, les larmes versées pour le peuple massacré, du moins tu ne le comprenais pas à l'époque, quand tu avais commencé à en parler ouvertement avant de te résigner à te réfugier dans le silence mais tu le comprenais aujourd'hui : Les personnes à qui tu en avais parlé étaient tous et toutes des humains et les humains, si une guerre éclatait, prendraient en immense partie la défense des autres humains, dans un réflexe stupide, primitif de conservation de leur espèce. Tu avais compris, que vous étiez une menace pour eux, la menace de leur extinction, et jamais dans l'histoire de la planète, jamais une espèce n'avait accepté sa propre extinction, au profit de l'espèce la plus évoluée sans rien dire, sans essayer de lutter contre la fatalité, s'ils n'étaient pas en train de chercher à te tuer, à tuer tes frères et sœurs tu pourrais presque avoir pitié, ils se débattaient, luttaient contre un concept qu'ils avaient eux même théorisé, l'évolution, leur combat était vain, ils le savaient et c'était probablement pour ça qu'ils y mettaient tant d'énergie, l'énergie du désespoir, de la bataille déjà perdue d'avance, ils voulaient probablement emporter le plus de mutants possibles dans leur chute, dans leur déclin, sachant d'avance que le combat serait vain, tels des kamikazes, leurs dernières actions désespérées, et même si tu comprenais, même si tu rationalisais facilement leur pensée, tu refusais ça, vous refusiez ça, toi, Liam, probablement des milliers d'autres, vous n'aviez pas à mourir, à être massacrés ainsi pour le simple fait d'être nés, d'avoir été désignés par la nature comme étant le futur.

Lui pensait à frapper en premier, et si à première vue tu étais plus favorable à l'infiltration, tes dernières pensées te faisaient le rejoindre dans cette idée, toujours était-il qu'il fallait surtout commencer par vous rassembler et que, comme il le signalait très justement, il n'existait pas vraiment de site de rencontre pour ce genre de choses, il allait falloir ruser, s'organiser, comme une véritable résistance, trouver des alliés, demander des contacts, et la première piste que Liam avançait avait l'air sérieuse mais tu avais besoin de quelques secondes de plus pour y penser alors tu te décalas pour qu'il puisse faire sa commande sur la borne, évidemment que tu paierais pour lui, c'était impossible de résister à de tels yeux suppliants.

« Evidemment, fais ta commande »


Pendant ce temps ton cerveau continuait de s'activer, répétant en boucle ce que venait de dire Liam, retournant les mots dans tous les sens, une personne qui a un hôtel refuge pour les transmutants en difficulté...C'était plutôt intéressant, une personne qui voyait chaque jour le mal que les humains faisaient aux transmutants ne pouvait pas être réfractaire à votre cause, le plus grand risque serait surtout qu'il ait trop peur pour vous laisser risquer vos vies ainsi, s'il était ce genre de personne évidemment...


« Liam ? Cette personne...Tu lui fais confiance ? Tu pourrais me la présenter ? »


C'était étrange, c'était un chemin que tu n'avais jamais prévu d'emprunter sérieusement et pourtant il avait suffit d'une livraison de drogue, d'une bagarre, d'une rencontre et tu te retrouvais dans un Burger King avec un gamin à peine plus jeune que toi en train de parler sérieusement de lancer la résistance dont tu rêvais depuis des années.

« Si ça se trouve, l'Histoire se souviendra de ce jour comme de celui où la résistance s'est formée, si ça se trouve ça commence par nous et on fera de grandes choses tous les deux »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

who's the real king of pain? (ft. Jonah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pain de mie son Jacquet
» Pain & pouding
» Quelle machine à pain choisir ?
» Recyclage de pain dur
» Recettes pour votre machine à pain
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: boston, massachusetts - the hub of the universe :: fenway-kenmore-
Sauter vers: