AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

member + join the evolution.
Messages : 336
Inscrit(e) le : 31/10/2017
Points : 1543
Avatar : nanda schwarz/evan peters
âge du perso : 21 ans
Emploi : Préposée de morgue/étudiant(e)/barman
MessageSujet: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Ven 3 Nov - 15:23




ange // alex.

my mating dance is mostly seizures.


Peut être qu’Alex avait bu un verre de trop. Ou deux. Ou cinq. En tout cas, son équilibre n’était pas très certain alors qu’il se tenait accoudé au bar, balançant au rythme de la musique. Le son était réminiscent des années 80 et malgré le fait que ça ne soit pas la période préférée d’Alex, il appréciait néanmoins la mélodie péchue et les stroboscopes qui éclairaient l’endroit. Il avait bu plusieurs shots avec une jolie fille un peu plus tôt après que celle-ci lui ait piqué son bonnet (que ce soit en fille ou en garçon, Alex ne comprenait vraiment pas pourquoi les nanas faisaient ça pour flirter), mais les amies de celle-ci avaient fini par l’emmener et Alex commençait à être convaincu qu’il allait devoir se la mettre sur l’oreille. Pourtant, il s’était habillé élégamment, avait pris une douche et mis du parfum. Vraiment, c’était à se demander ce que les gens voulaient de nos jours. Pourquoi était il sorti ? Parce qu’il avait l’espoir secret que se soûler et potentiellement ramener quelqu’un chez lui le distrairait de ses problèmes actuels, à savoir les glitches mémoriels de plus en plus fréquents. Durant les derniers jours, Alex avait du mal à se rappeler ce qu’il avait fait lorsqu’il était une fille une fois transformé en garçon, et inversement. Pas que ça le soucie tant que ça, mais il aurait bien voulu savoir ce qu’il faisait. Histoire de ne pas se retrouver avec des hunters ou gangsters aux trousses en n’ayant aucune idée de ce qu’il avait bien pu faire pour les  énerver.

Alors qu’il sirotait tranquillement sa bière, un charmant jeune homme était venu s’asseoir à côté de lui et avait débuté la conversation. Il était plutôt à son goût, mais avait un air étrange qui obligeait Alex à se poser des questions sur sa raison d’être là. Néanmoins, quelques verres plus tard, il se retrouvait avec sa langue explorant la bouche du jeune homme, sans même avoir vraiment eu à flirter, ce qui n’était pas plus mal étant donné les compétences sociales du jeune homme, se résumant globalement à hurler « EST-CE QUE TU VEUX COLLER TA BOUCHE CONTRE MA BOUCHE STP » et n’était pas nécessairement efficace. Quand un homme plus âgé était entré dans le bar en rage, attrapant sa conquête par le col et séparant les deux tourtereaux, Alex n’avait pas tout de suite compris ce qui se disait. Il était déjà dans un état d’alcoolémie assez avancé. Il s’était mollement défendu à base de « Hey hey du calme là qu’est-ce qu'il se passe… » Il n’avait aucune idée si le gars en question était le père du garçon ou son sugar daddy. Mais quand il l’entendit le traiter de petite pute, son sang ne fit qu’un tour. Il balança son poing dans la mâchoire du gars. Sauf que celui-ci faisait approximativement trente kilos de plus que lui et bien vingt centimètres également. C’était l’intervention du jeune homme qui avait calmé le molosse, et Alex n’avait toujours aucune idée de ce qui se passait. Une fois les hurlements calmés et la drôle de paire partie, Alex était resté allongé sur le sol à côté du bar pendant un instant avant qu’on vienne le relever. Finalement, il avait bien fait de venir ici. N’importe où ailleurs, le vigile l’aurait balancé hors du bar, mais ici, il le connaissait, puisqu’il s’agissait de Bob, client occasionnel du Squire Lounge, avec qui Alex s’était lié et à qui il faisait parfois des cocktails gratuits.

Ainsi donc, Bob s’était occupé de fourrer des serviettes en papier dans le nez dégoulinant de sang du jeune homme brun et le barman lui avait donné un glaçon à frotter sur sa pommette ouverte qui commençait déjà à virer au bleu. Alex se rassit au bar, et commanda un gin tonic, avec beaucoup de gin et peu de tonic. Puis, l’air morose, il se tourna vers la jeune femme qui était assise à côté de lui. Elle était jolie, cheveux bruns soyeux légèrement ondulés, assez peu de maquillage, la taille fine, élégante dans sa robe noire. Pourtant, elle lui était familière. Il fit signe au barman et sourit à la jeune femme. « Je vous offre un verre ? Commandez ce que vous voulez. » Son grand père aurait été ravi que l’argent qu’il lui avait légué serve à draguer des jolies filles. Et ce n’était même pas ironique. Il prit une nouvelle gorgée de gin tonic, grimaça et retira la serviette qui obstruait sa narine gauche, passa son doigt pensivement sur sa pommette endolorie. « Vous m’êtes familière, je vous ai déjà vue quelque part ? Dans un magazine de mode ? » Wow, smooth as fuck, Alex. C’était cliché mais il était assez fier de lui. L’alcool aidant, il n’avait même pas bafouillé. Il lui fit un nouveau sourire et passa sa main dans ses cheveux. Son visage légèrement explosé n’était sûrement pas son meilleur atout, mais le reste allait à peu près ; Il portait une veste en jean toute simple sur un t-shirt blanc à l’origine, maintenant orné de tâches de sang, et un pantalon noir accordé avec des desert boots. Il était presque sûr qu’il sentait bon. Allez, après tout, la soirée n’était pas finie. Et puis certaines nanas aimaient bien les mecs avec des gueules un peu cassées.

love.disaster


Dernière édition par Alex Blythe le Dim 5 Nov - 18:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t174-im-a-bad-influence-bu
avatar

member + join the evolution.
Messages : 349
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 1883
Avatar : Jaco Van Den Hoven
âge du perso : 22 ans.
Emploi : Propriétaire et gérant d'un hôtel.
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Ven 3 Nov - 18:00

Il était rare que l’envie de redevenir une femme prenne Ange. Il n’avait plus personne pour jouer le jeu avec lui. Il n’était plus la belle de qui que ce soit. Et pourtant, ce soir-là, il en avait eu envie. Sunny n’était pas là. Alors, il s’était préparé, habillé, coiffé, maquillé. Il était resté devant la glace de la salle de bain. Se demandant ce qu’il faisait. Se demandant pourquoi il faisait ça maintenant. Pourtant, il se sentait plus libre comme cela. Il se sentait comme une autre personne. Une personne sans passé, sans avenir, sans attache. Une fille libre de vivre comme elle l’entendait cette soirée. Cette idée avait quelque chose d’affreusement grisant. Pour un soir, il n’était personne. Il n’était que… Felicity. Ce nom d’un soir lui plaisait bien. Il était adopté ! Felicity. Il répéta plusieurs fois ce prénom, jusqu’à le dire avec une intonation vraiment plus féminine. Moduler sa voix… Il avait presque oublié ce que ça faisait. C’était plaisant, de changer. Cette volubilité était tellement appréciable pour s’oublier. Il enfila une paire de bottes à haut talons, sans doute qu’il serait plus grand que n’importe quel homme qui essaierait de le draguer. Il s’en fichait bien. Il aimait entendre ses pas claquer sur le sol. Cela lui donnait une impression de puissance peut-être. De contrôle. On se sent plus fort perché sur de hauts talons. C’était le cas pour lui en tous cas.

Il avait pris un taxi pour aller dans un coin plus animé de la ville. Il s’était perdu dans les quartiers animés. La musique, l’ambiance, tout cela le ravissait. Il se sentait presque euphorique. Cela tenait peut-être aux verres qu’il avait bu. Des arrêts dans un bar, puis dans un autre. Il ne faisait pas vraiment attention. Il papillonnait. Il ne tenait pas forcément à rester dans un même endroit. parce qu’il ne tenait pas forcément à se faire aborder et finir la soirée si vite dans les bras de quelqu’un. Il voulait prendre le temps. Le temps d’errer. De boire une téquila avec cette fille qui le faisait rire en complimentant ses belles gambettes. D’aller écouter un bout de ce concert dans un autre bar. Puis d’aller encore ailleurs. La nuit appartenait à Felicity, même si ses pas étaient un peu moins assurés. Il avait toujours bien tenu l’alcool. Il entra dans un nouveau bar. L’heure commençait à se faire tardive. C’était probablement le dernier bar qu’il visitait. Il alla vers le comptoir du bar, s’asseyant un peu. L’inconvénient des talons, c’est qu’après quelques heures, ils vous rappellent que vous n’êtes pas fait pour avoir ces 7 cm de plus. Il souffle un peu, balançant ses jambes avec soulagement, la pesenteur ne meurtrissant plus la plante de ses pieds.

Et puis, il remarqua le regard de l’homme à côté de lui. Sans doute qu’il bloquait sur la belle plante à côté de lui sans même se douter de la réalité. Cela le fit un peu sourire, répondant au sourire de l’homme à la gueule cassée. Visiblement, il ne passait pas une très bonne soirée.

Avec plaisir…” Il tourna son regard vers le barman. “Un white Russian, s’il vous plaît.

Puis son regard revint vers l’homme. Et il ne put s’empêcher de rire à sa question. C’était d’un kitch. Le compliment vaguement dissimulé. C’était drôle. Ange secoua doucement la tête, d’un charmant non, qui faisait ondulait la cascade de cheveux sur ses épaules.

Vous avez peut-être juste déjà rêvé de moi…” plaisanta-t-il de sa voix androgyne. “Ce serait flatteur… Ou alors, c’est le coup que vous avez pris qui vous rend moyennement fiable en terme de mémoire ?

Il récupéra le verre que l’homme lui avait offert. Le cocktail blanc et sucré qui aurait sa peau un jour sans doute. Il fit tinter son verre à celui du jeune homme.

A une fin de soirée meilleure pour vous…” taquina-t-il amusé. “Felicity, et vous ? Je vous appellerai bien belle gueule cassée, mais c’est un peu long, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t128-ange-you-ll-be-my-sac
avatar

member + join the evolution.
Messages : 336
Inscrit(e) le : 31/10/2017
Points : 1543
Avatar : nanda schwarz/evan peters
âge du perso : 21 ans
Emploi : Préposée de morgue/étudiant(e)/barman
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Ven 3 Nov - 22:46




ange // alex.

my mating dance is mostly seizures.


 La jolie jeune femme brune semblait avoir apprécié le compliment et saisi l’humour de celui ci. Si la drague n’était pas le fort d’Alex, il savait au moins faire rire. Il sourit également et attendit que la boisson de sa compagne du moment arrive pour trinquer avec elle. Est-ce qu’Alex avait rêvé d’elle ? Ce n’était pas impossible, à vrai dire. Mais il était certain de l’avoir vue quelque part, il ne s’agissait pas que d’une pick-up line à deux francs six sous. Elle continua à plaisanter, prétendant que son cerveau avait peut être été endommagé par les coups qu’il s’était pris. Il eut un petit rire et se rapprocha légèrement d’elle en changeant le centre de gravité de son corps. « Peut être que ça pourrait être ça en effet… Mais si c’est ça alors, je devrais remercier l’autre brute pour m’avoir créé des souvenirs aussi agréables. » Il rit de nouveau et fit un clin d’œil semi-ironique. L’alcool lui déliait la langue.

 Ils trinquèrent, le tintement des verres résonnant doucement dans le bar encore bondé, presque couvert par la musique. Elle lui souhaita une meilleure fin de soirée, et son sourire s’élargit encore, malgré sa pommette douloureuse. « Je pense que maintenant que je suis avec vous, ça ne peut que s’améliorer. » Il but une gorgée de son gin, le charmant nom de la jeune femme résonnant dans ses oreilles. « Charmé, Felicity. Je suis Alex. Mais « belle gueule cassée » me va très bien aussi ».

 Il fait son sourire le plus charmeur possible. La pièce tangue légèrement autour de lui. Le sourire d’Alex est embué d’alcool.  Il étire son t-shirt et gratte une tâche de sang. « Si ça peut vous rassurer, j’ai pas toujours la gueule cassée… » lâche-t-il d’un air amusé avant de récupérer l’un des glaçons de sa boisson pour la passer sur sa pommette fendue. Il reprend une gorgée. Il commence à avoir envie d’une cigarette, voire plus. Son genou soubresaute nerveusement et il réajuste sa position sur son tabouret, tapotant le bar du doigt. L’alcool commence à faire sérieusement effet, tant et si bien qu’il ne sent presque plus son nez et sa joue tuméfiés. C’est les yeux brillants qu’il s’accoude au bar, souriant à Félicity. « Pardonnez ma curiosité, mais qu’est-ce que vous faites ici toute seule ? Vous avez sûrement des amies qui auraient pu vous accompagner… Se sont-elles lassées avant vous de la fête?» Il penche la tête légèrement sur le côté, comme un chiot curieux. Il est vrai qu’en général, les filles se déplacent plutôt en groupe… Et Alex ne fait pas  exception à la règle. Elle sortait également en bande, pour se protéger, éviter d’être isolée histoire de ne pas se mettre en danger… Mais dans l’ensemble, Alex était assez téméraire et chanceuse pour ne pas faire de mauvaises rencontres, en tout cas pas des mauvaises rencontres qu’elle ne souhaitait pas faire. Mais en effet, une aussi jolie fille toute seule à un bar, ça pouvait prêter à confusion. Alex ne voulait évidemment pas la mettre mal à l’aise pour encore faire quelque chose de déplacé, mais sa curiosité avait été piquée à présent et il avait envie d’en savoir plus.

 Son verre était vide à présent et il fit signe au barman de lui remettre la même chose. Après tout, qu’il soit un peu plus ou un peu moins ivre, ça ne changerait pas grand chose. Bon, peut être sa capacité à se servir de ses attributs masculins, mais bizarrement, ça n’était en général pas un problème même lorsqu’il était vraiment très ivre au point de ne presque plus pouvoir marcher.  De toute façon, dès qu’il s’agissait de cul, il reprenait soudainement le contrôle de lui même, ou en tout cas à peu près. Suffisamment, disons. Mais pour l’heure, il ne s’agissait pas encore de mettre la belle inconnue dans son lit, mais plutôt de la pousser à parler d’elle, à résoudre le mystère de la jolie solitaire. Il lui fit un nouveau sourire qui se voulait à peu près charmeur et passa la main dans ses cheveux courts et bouclés. « Et alors, dites moi, à quoi occupez-vous vos journées si vous n’êtes pas mannequin ? » Et il rit doucement à sa propre blague, baissant les yeux pour regarder le fond de son verre. Il n’était pas sûre de l’efficacité de son jeu de beau gosse playboy, mais il faisait de son mieux.

love.disaster


Dernière édition par Alex Blythe le Dim 5 Nov - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t174-im-a-bad-influence-bu
avatar

member + join the evolution.
Messages : 349
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 1883
Avatar : Jaco Van Den Hoven
âge du perso : 22 ans.
Emploi : Propriétaire et gérant d'un hôtel.
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Sam 4 Nov - 17:31

L’homme est ivre. Ou pas très loin de l’être. Cela se sent dans sa façon de parler. Cela amuse beaucoup Ange. Il y a quelque chose de drôle en chaque homme ivre. Ce moment où il lâche prise, où il baisse sa garde et commence à raconter n’importe quoi. Il ne reste plus beaucoup de filtre à ce jeune homme. Il est drôle. Sans doute un peu à ses dépens. Mais ça fait du bien à Ange de rire avec lui. De rire un peu de lui. De son début de soirée qui a dû être malheureux.

Merci la brute alors…” rigola Ange avant de boire quelques gorgées de son cocktail. “Et sans lui, vous auriez été moins marquant… Être juste une belle gueule quand on peut être la belle gueule cassée dans la soirée… Franchement, ça aurait été du gâchis de ne pas prendre le rôle !

Ange se laisse un peu charmer par la maladresse de son interlocuteur. Il a quelque chose de mignon. Comme certains de ses ex. Il en a connu des garçons comme ça. Avant de trouver celui qui a vraiment pris son coeur. Il a toujours eu un faible pour ce genre de maladroits. Il les a toujours trouvé touchants. Il les aimait bien à défaut de les aimer vraiment. Sans doute pour cela qu’il avait brisé le coeur de certains. Sans doute pour ça qu’il était si facilement attiré encore par ce genre de garçons. Parce qu’il avait des regrets sur ce qu’il avait pu faire à d’autres avant cette belle gueule cassée.

Peut-être que je suis la pire rencontre à faire…” dit-il presque plus pour lui même que comme un vrai avertissement. “Ravi de te rencontrer Alex… Je verrai à garder belle gueule cassée quand cela s’y prête…

Il rit un peu. Cela avait un côté bad boy raté des plus charmants. Sans doute qu’il était un peu un bad boy raté ce Alex. Probablement qu’Ange se battait mieux que lui. En un sens, c’était assez drôle d’imaginer ça. Peut-être qu’Ange n’aurait pas fini avec la gueule cassée lui. C’était drôle de se dire que celui sur talons étaient loin d’être la demoiselle en détresse que son apparence laissait paraître.

Et… Il sait aussi mieux se soigner. Il grimace un peu en voyant le glaçon posé à même la plaie. Heureusement qu’il doit être bien alcoolisé parce que ce geste est une mauvaise idée. Mais bon, ce n’est probablement pas le moment de jouer les infirmière. De toutes façons, il ne doit pas trop être en état d’écouter.

Je me doute… Sinon, tu serais une gueule cassée, pas une belle gueule cassée !

Le tutoiement s’est imposé. Sans doute parce qu’Ange n’a plus envie de bouger, ni d’aller ailleurs, alors, il se laisse un peu approché. Il attend de voir comment ce mignon maladroit va s’y prendre. Il attend. Il aime bien ce moment où il se laisse approcher, où il joue les biches innocentes. Il écoute. Il sourit, un peu moins innocent à la question sur sa solitude. Peut-être qu’il serait drôle de jouer la carte du mystère. Il reste un moment silencieux, se jouant de l’air de son interlocuteur avant de rire un peu.

Je n’ai pas beaucoup d’amis… J’ai tendance à préférer sortir seule… Je pars seule, et des fois, je rentre en bonne compagnie… C’est mieux que de subir toute la soirée un groupe de pintades que je n’apprécie pas vraiment…” finit-il par lâcher non sans une pointe de vérité. “Et puis… Je suis une grande fille… Je sais me défendre quand je croise le grand méchant loup !

Comme pour appuyer ses propos, il mima une garde de boxeur, et donna un petit coup sur l’épaule d’Alex. Un coup qui n’avait rien de violent, c’était un mime. Mais c’était aussi peut-être une forme d’avertissement. Une façon de lui faire comprendre qu’il n’était pas face à une fille dont il abuserait. Pas que ce soit au programme, mais c’était une façon de le mettre en garde. Qu’il fasse gaffe à ses gestes. Il n’était pas sans défense. Il reprend son verre, en boit un peu. Bien plus lentement que l’autre garçon. Une habitude qu’il a gardé de ses escorting, boire lentement, c’est se prémunir d’un trop grand nombre de verre, mais c’est être poli dans un même temps.

Ce que je fais de mes journées ? C’est moins intéressant que ce que je fais de mes nuits…” Il a un petit regard entendu. “La journée, je travaille dans un laboratoire d’analyse médicale…

Ce n’était pas si faux. Il l’avait fait. Il pourrait encore le faire s’il en avait l’envie. Mais il avait perdu l’envie de beaucoup de choses.

Et toi, à part te faire casser la gueule dans les bars, tu fais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t128-ange-you-ll-be-my-sac
avatar

member + join the evolution.
Messages : 336
Inscrit(e) le : 31/10/2017
Points : 1543
Avatar : nanda schwarz/evan peters
âge du perso : 21 ans
Emploi : Préposée de morgue/étudiant(e)/barman
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Dim 5 Nov - 18:25




ange // alex.

my mating dance is mostly seizures.


 Elle plaisante, le vannant gentiment sur l’état de son visage. Ça ne dérange pas Alex qu’on rie de lui et non pas avec lui, tant qu’on rit. La nuit est encore jeune, et rentrer dans ce rôle de gentil bad boy ne lui déplaît pas. À vrai dire, ça n’est pas tellement un rôle mais plutôt ce qu’il est vraiment. Et ça ne lui pose pas de problème. Il sourit et lève son verre vers elle. « Aux brutes ? » Et il avale une nouvelle gorgée du liquide transparent. Elle dit quelque chose d’un peu étrange. Comment une fille comme celle-là pourrait être une mauvaise rencontre ? Il ne s’impose pas, ne cherche pas à savoir. Si elle n’en a pas dit plus c’est qu’elle a ses raisons. Il aime écouter la voix un peu grave de la femme assise à côté de lui et qui fait un peu comme une berceuse. Il connaît cette voix. Il aimerait bien savoir d’où.

 Mais que ce soit l’alcool, un glitch ou tout simplement un manque de mémoire, ça ne lui revient pas. Elle ajoute qu’elle n’a que peu d’amis. Ah, comme ça on est deux, pense-t-il avec amusement. Elle compare les filles à de la volaille… Quelque part, ça peine un peu Alex, parce que la plupart des filles qu’il connaît ne sont pas comme ça. Effectivement, certaines le sont, et ça doit être celles là que Felicity a fréquentées. C’est dommage, parce que la compagnie des filles est quelque chose que les deux versions d’Alex ont toujours trouvé plutôt agréable. Il pose son pied droit au sol, entre le bar et le tabouret, tandis que l’autre reste perché sur son siège, pour mieux se tourner vers elle, s’accoudant au comptoir. Vraiment, ce visage lui est familier. Elle insiste sur le fait qu’elle sait se défendre et lui envoie un gentil coup de poing dans l’épaule. Il fait mine de souffrir le martyr et fait une grimace de douleur aussi ridicule qu’exagérée. Il ne doute pas un seul instant de sa capacité à se défendre. De toute façon elle n’aura pas à se défendre contre lui, clairement, emmerder les nanas c’est pas son truc, peut-être parce que lui aussi est une nana, et sait exactement ce que ça fait. Aussi, il ne se rapproche pas trop d’elle, ne la touche pas, se contente déjà de se satisfaire de sa conversation.

 Elle explique qu’elle bosse dans un laboratoire d’analyses médicales. À vrai dire, ce métier ne va pas à son minois. Il l’imaginait faire quelque chose de plus social, de plus excitant, mais bon… On peut être jolie, intelligente, et s’intéresser aux prises de sangs et aux échantillons d’urine, après tout. De toute façon, c’est pas tellement important. Effectivement, ce qui est plus intéressant, c’est ce qu’elle fait de ses nuits. Ça, Alex aimerait bien en savoir plus. Mais par politesse, il fait mine de s’intéresser à l’orientation professionnelle de la brunette. Evidemment, à un certain stade d’ébriété, l’élocution et le mensonge perdent un peu de leur panache. « Eh ben, ça doit être… Euh… Tu dois voir passer du monde. » Voilà voilà. Sinon tu aurais aussi pu dire que t’en avais rien à foutre et ça aurait été pareil. Il hausse les épaules, souriant à nouveau, des fossettes se creusant dans ses joues rondes. « Enfin, au moins si j’ai besoin qu’on me fasse un examen, je saurai à qui m’adresser. » Il a un clin d’œil presque imperceptible avant de détourner le regard, conscient de la stupidité de ses propres propos. Mais bon, après tout. Elle a ri au reste, elle peut rire à ça aussi. Et puis elle lui demande ce qu’il fait de son temps.

 Il souffle par la bouche en regardant dans le vide, étire son cou et ses épaules, et prend le temps d’avaler une nouvelle gorgée avant de répondre. « J'me fais pas toujours casser la gueule, juste la moitié du temps. Hm. Je suis barman, trois soirs par semaine. Et sinon, j’étudie… des trucs. C’est pas tellement intéressant. Enfin, une partie de mes études est intéressante. » Il fait mine de jouer du air guitar, et a un petit rire. « C’est juste ma mineure, mais la musique, ça va, c’est plutôt cool. C'est quoi ton style de son? » Qu’il adopte cet air désabusé n’est pas anodin. Il préfère garder de la distance, être un peu mystérieux. Et surtout, il veut la faire parler d’elle. « Et tu viens d’où à la base ? T’es un peu trop élégante pour un endroit comme le Massachussetts, tu trouves pas ? Même si ici c'est un peu moins paumé. » Il refait un clin d’œil, un peu involontaire cette fois, et considère son verre de gin. Peut être qu’il serait temps de se calmer, se dit il avant de reprendre une gorgée, une petite cette fois, juste assez pour s’humecter le palais.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t174-im-a-bad-influence-bu
avatar

member + join the evolution.
Messages : 349
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 1883
Avatar : Jaco Van Den Hoven
âge du perso : 22 ans.
Emploi : Propriétaire et gérant d'un hôtel.
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Mer 8 Nov - 0:06

Il y a être bourré et garder le cap de la conversation. Puis il y a être bourré et s’embourber bien comme il faut. Devinez à quel stade en était ce pauvre Alex ? Oui, à propos de son “travail’, il était clairement en train de s’enliser dans des sables mouvants. Ceux qui bouffent Indiana Jones dans le très mauvais dernier film de la saga. C’était quand même assez drôle. Enfin, l’alcool faisait sans doute de lui un public bien plus indulgent. Il prenait tout avec le sourire. Là où en temps normal il aurait pu être cassant.

T’es pas trop au fait de comment marche un laboratoire, je crois… La nana qui voit du monde, c’est l’infirmière. Moi, je vois genre, des étiquettes et des échantillons, et je passe mes journées avec des machines à séquencer et des microscopes… Donc, je vois des bouts d’ADN défiler… Au mieux.” répondit-il un brin moqueur. “Du coup, tu iras voir une infirmière si tu as des exams à faire… Si tu veux me faire plaisir, tu m’envoies un échantillon de sang… J’adore séquencer du sang.

Il lui rendit son clin d’oeil, avec ironie. En réalité, ce qui l’intéressait vraiment, c’était de travailler sur la recherche pure, sur les question de séquençage d’ADN, ce n’était pas un intérêt désintéressé. La science avait pendant un moment été selon lui la solution pour comprendre son propre don. Au final, l’instinct avait pris le dessus sur la raison, il avait lâché prise. Et finalement, ce n’était peut-être pas plus mal. Les analyses, les heures de recherches, c’était derrière lui sans doute. Il y reviendrai peut-être. Sans doute, quand il en aurait l’envie.

Et puis la conversation revint à lui. C’était plus intéressant que les bobards qu’Ange inventait. Il voulait savoir qui était la belle gueule cassée. Savoir si cela valait le coup d’aller plus loin peut-être aussi. Même si aller plus loin quand on est travesti, c’est quand même risqué. Enfin, tout était relatif, avec son don, le plus hétérosexuel pourrait se trouver un soudaine homosexualité, mais c’était clairement un viol mental. Autant vous dire que ce n’était pas franchement ce qu’Ange aimait faire. A dire vrai, il évitait carrément de le faire. Il préférait un refus, voire un coup de poing dans sa belle gueule plutôt que ça. Il verrait bien...Pour l’instant, il avait l’impression que l’attention d’Alex était toute à lui. Il ne s’avançait pas plus sur la suite des événements. Et c’était l’incertitude qui faisait le charme de ce genre de rencontres.

Barman… C’était assez drôle vu sa descente. Il espérait qu’il ne buvait pas tant de l’autre côté du comptoir. Et musicien. Il hausse un sourcil à ce constat. A-t-il vraiment un truc avec les musiciens ? Une sorte d’instinct qui le pousse vers le premier musicien venu ? C’est perturbant.

Mon style de son ?” murmura-t-il comme pour se ramener dans la conversation. “J’en sais rien…

En fait, il était trop perturbé par les similitudes avec Yuichiro pour réfléchir au peu de musique qu’il écoutait encore. Son regard était plus intense, posé sur lui, un peu perdu.

New York.” répondit-il simplement. “Mais… On en fait tout un plat de la distinction, alors qu’au final, c’est juste qu’on est plus hypocrite, plus fier, et plus mesquin que par ici. J’aime bien l’ambiance qu’il y a par ici… Pourquoi, toi, t’aimes pas ? T’es d’ici ? Genre… Enfant de paysans qui a mal vécu d’être un artiste au milieu de gens incapables de comprendre ton art ?

Il se penche un peu vers lui, peut-être un peu charmeur. Un peu taquin.

J’aime bien la musique classique… Sans doute parce que mes parents m’ont toujours traîné aux opéras et autres concertos… Mais sinon, j’aime bien le hard rock et le métal… C’est mieux pour les entraînement de self défense ou la course…

Et il aimait surtout sa musique à lui. Ce rock un peu kitch. En réalité, depuis la disparition de Yui, il écoutait peu de musique. Comme une façon de ne pas tourner la page.

“Tu aimes jouer quoi comme morceaux ? J’arrive à jouer Wonderwall et Bittersweet Symphony… Presque… J’ai appris pour draguer sur les plages en été…

Il a ce petit regard mutin. Il se dit qu’il va peut-être le surprendre et casser l’image de la fille raffinée. Mais bon… Il avait vraiment appris pour draguer au lycée. Il les a joué pour Yui en draguant. Pire musicien du monde, n’usant de cet art que pour foutre des gens sans son lit. Ridicule. Sans doute un peu pathétique aussi.

C’est assez dommage qu’on soit pas sur une plage… Je suis sûr que tu aurais pas pu résister à mon talent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t128-ange-you-ll-be-my-sac
avatar

member + join the evolution.
Messages : 336
Inscrit(e) le : 31/10/2017
Points : 1543
Avatar : nanda schwarz/evan peters
âge du perso : 21 ans
Emploi : Préposée de morgue/étudiant(e)/barman
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Lun 13 Nov - 2:34




ange // alex.

my mating dance is mostly seizures.


 Le regard de la jeune femme l’observe et Alex s’en rend parfaitement compte. Il n’est pas sûr s’il doit être flatté ou inquiet. Elle chuchote qu’elle n’a pas de goûts musicaux particuliers, ou bien qu’elle n’y a pas réfléchi. En tout cas qu’elle ne sait pas. Elle le dévisage à nouveau et il hausse un sourcil, incertain sur la conduite à adopter. When in doubt, smile. Alors il sourit à nouveau, un air un peu interrogateur peint sur le visage. Elle précise qu’elle vient de New York. Puis vante les mérites de l’endroit et s’interroge sur les origines d’Alex. Il a un rictus et souffle par le nez. « Non, je suis pas enfant de paysans… Loin de là. Dieu merci je suis pas devenu ce qu’ils voulaient en revanche, sinon je serais dans un tribunal, en robe et perruque à l’heure qu’il est. Pas que j’aie quoi que ce soit contre les robes et les perruques, évidemment. Mais pas sûr que ça m’aille très bien. » Il baisse les yeux. « J’ai rien contre Boston. Manchester n’était pas mieux donc bon. » Sur la dernière phrase, il appuie son accent londonien soigneusement entretenu, la seule chose léguée par son père et acceptée par Alex. Il joue sur la confusion possible entre les deux Manchester, histoire de se donner l’air un peu intéressant. C’est un peu le seul truc à part sa mutation, donc bon. On fait avec ce qu’on a. Face à une New Yorkaise, c’est pas dingue bien sûr. Et là, tout de suite, il n’a pas de seins. Donc bon. Ça pourrait être mieux, mais son côté un peu greaser, John Travolta manqué pourrait être pas mal. Ça lui a pris longtemps pour se coiffer et mettre de la cire sur ses cheveux, et même si le fait de se prendre quelques coups de poings dans la face lui a un peu démoli le visage, sa coiffure est restée à peu près en place.

La jeune femme se penche vers lui, comme pour lui faire une confidence, un sourire charmeur aux lèvres. Il le fait également, légèrement, un air taquin sur le visage. La jeune femme explique qu’elle aime la musique classique. Etant donné son allure, ça n’est pas surprenant. Jeune fille de bonne famille ? Son élégance tendrait à le prouver. Puis, elle ajoute qu’elle aime aussi le hard rock et le métal. C’est… Plus surprenant, mais pas inintéressant. Elle mentionne qu’elle fait du sport. Il hausse les sourcils, pas surpris à la mention de la course, mais davantage pour le self défense. Ça confirme qu’il vaut mieux ne pas l’embêter. Mais le flirt a l’air d’aller dans les deux sens à présent. C’est plutôt cool. Il ne reste à Alex qu’à espérer que la demoiselle n’est pas une hunter, et qu’il ne va pas se transformer au milieu de quoi que ce soit. Elle demande ce qu’il aime jouer, et il hausse les épaules. « Plutôt ce que je compose moi à vrai dire… Mais j’aime bien le vieux rock, et aussi le lo-fi… Enfin ce genre de trucs haha. Wonderwall a sûrement été mon premier morceau… C’est vrai que ça fait tourner les têtes. » Il a un petit rire. Il commence à vouloir une cigarette.

Il la dévisage l’espace d’un instant, histoire d’essayer de déterminer si l’attraction qu’il ressent est réciproque. Une partie de son cerveau lui  Après tout, si elle lui jouait une sérénade, là, tout de suite, il serait sûrement capable de les téléporter tous les deux jusqu’à un lit. Il réfléchit un instant. C’est un peu triste, quelque part. Et puis elle dit quelque chose qui s’apparente très clairement à du flirt. Ou du moins, c’est ce qu’Alex suppose être du flirt. Il n’arrive pas à s’empêcher de rougir et à un petit rire un peu embarrassé mais aussi flatté. « Pas besoin d’être sur une plage, je t’assure… Au moins ici, pas de risque de coups de soleil. » Il passe sa main dans ses cheveux pour cacher le fait qu’il n’a aucune idée de ce qu’il est censé faire. Il se rapproche encore un peu, et il peut presque toucher la jeune femme, mais étant donné qu’il n’a pas envie de se faire tabasser, il se retient. À la place, il sourit et regarde où elle en est de son cocktail. Elle n’est pas loin d’avoir fini. « Je fumerais bien une cigarette. Euh… Ça te dirait d’en fumer une avec moi ? » Il rougit à nouveau. Que ce soit l’alcool, ou autre chose, clairement il se sent davantage capable de faire le premier pas. Mais peut être pas ici, pas comme ça. La main dans les cheveux, à nouveau. Il croise métaphoriquement les doigts. La fille est jolie, assez drôle et intéressante. Ça pourrait être sympa de se réveiller à ses côtés. Bon, pas que ça évidemment.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t174-im-a-bad-influence-bu
avatar

member + join the evolution.
Messages : 349
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 1883
Avatar : Jaco Van Den Hoven
âge du perso : 22 ans.
Emploi : Propriétaire et gérant d'un hôtel.
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Dim 19 Nov - 19:13

L’évocation des perruques et des robes fait un peu sourire Ange. Il ne sait pas s’il doit se saisir de l’occasion pour avouer que lui-même aime bien les robes et pas parce qu’il est une parfaite petite fille modèle. Mais, non, il n’a pas envie que l’on se désintéresse de lui. Alors, il ne profita pas de l’occasion, la laissant filer. Se contentant d’un petit rire.

J’ai jamais été à Manchester… Mais du coup, ça vaut sans doute pas le coup que je fasse le détour…” plaisanta-t-il pas très impressionné.

Après avoir arpenté le monde, on se laisse difficilement impressionner par des considérations géographiques. Mais bon, il n’allait probablement pas lister toutes les villes qu’il avait visité dans l’espoir de trouver une trace de son défunt amant. Il en avait fait des quartiers, malfamés, huppés, flippants, chaleureux. Un vrai tour du monde du désespoir qui ne s’était soldé que par une rédition. Un abandon. Une perte totale d’espoir. Un deuil pas encore accompli. Mais il n’est clairement pas là pour songer à ça. Cette rengaine de tristesse et d’absence revenant malgré tout ses efforts pour la fuir. Heureusement qu’il peut quand même se raccrocher aux sourires de ce charmant jeune homme. Et à sa conversation.

Ses compositions. Hm, un vrai artiste du coup. Pas comme lui. C’est sexy un artiste. Toujours. Il a un faible pour les artistes. Toujours. Cette fois ne fait pas exception. Il aimerait vraiment passer la nuit à entendre sa voix. Et il ne pense pas seulement à lui demander de chanter ses compositions. Il n’a aucune idée de ce que peut être le “lo-fi” mais il n’a pas envie de passer pour une idiote, alors il se contente de sourire. De rire sur la remarque sur Wonderwall, un rire un peu gêné et coupable. Il plaidait coupable. Il avait vraiment pécho en chantant pas très bien cette chanson au lycée.

Et juste l’évocation de cette chanson semble encore porter ses fruits. Il a un sourire amusé en le voyant si rouge, et si adorable. Il y a quelque chose de réellement attachant chez ce jeune homme. De vrai. De sincère dans ses maladresses.

J’avoue… Le soleil, c’est dangereux quand on a une peau fragile comme la mienne…” murmura-t-il amusé.

Ange se demande s’il va passer le pas. Faire quelque chose, toucher sa main, l’embrasser. Un truc. Ils pourraient. Vu leur proximité. Mais il lui a peut-être fait peur à évoquer sa passion pour la castagne. Probablement. Il a parfois tendance à oublier que tout le monde n’est pas suicidaire. La proposition de cigarette lui va. Il sourit, et finit d’une traite le fond de son verre.

Très bonne idée, allons entretenir notre long et incurable cancer des poumons, j’adore l’idée…” ironisa-t-il en se levant, tenant encore plutôt droit et bien sur ses talons.

Veste enfilé sur la fine robe, sac à l’épaule, il avance vers la sortie avec assurance, il n’a pas peur. Il n’a jamais vraiment peur quand il sort comme ça. Il n’a plus peur. Il a arrêté de craindre que son don ne déraille. Il se fait confiance, et là, il fait aussi confiance à Alex pour rendre sa soirée plus agréable encore. Il attrape son paquet de cigarette et en offre une au jeune homme. Puis, il fait mine de fouiller son sac à la recherche d’un briquet. Il le sent plusieurs fois heurter ses mains, mais ne le sort pas de son sac.

Tu veux bien de dépanner du feu ? Je crois que j’ai perdu mon briquet…

Et puis, on pouvait difficilement faire plus clair comme métaphore. Il voulait qu’Alex l’allume. Qu’il cesse d’être si adorable, qu’il prenne un peu plus d’initiatives peut-être. Sinon… Ce serait encore à lui de le faire, et… Il avait envie de se laisser guider ce soir. Il voulait laisser Alex mener la danse… Son regard trahissait ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t128-ange-you-ll-be-my-sac
avatar

member + join the evolution.
Messages : 336
Inscrit(e) le : 31/10/2017
Points : 1543
Avatar : nanda schwarz/evan peters
âge du perso : 21 ans
Emploi : Préposée de morgue/étudiant(e)/barman
MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   Mer 22 Nov - 0:49




ange // alex.

my mating dance is mostly seizures.


 Elle dit en plaisantant qu’il ne lui donne pas très envie d’aller à Manchester. En même temps, il ne va pas faire comme si c’était une ville intéressante. Il hoche la tête en souriant. « j’y ai, disons, pas que des bons souvenirs. » Il repense aux jocks et aux mecs populaires qui trouvaient ça marrant, lorsqu’il était dans cette forme, de lui taper dessus, de l’enfermer dans les casiers, et tous les autres clichés qu’on peut imaginer. Ses pensées s’échappent vers Mia l’espace d’un instant mais il les chasse d’un hochement de tête et reporte son attention sur sa compagne du moment. Elle sourit un peu moqueusement lorsqu’il rougit, et il décide de le prendre bien, parce qu’après tout, ce n’est pas le moment d’être susceptible. Laisser les filles se moquer gentiment de lui, c’est un peu sa stratégie de séduction après tout. Néanmoins, il tente de garder une expression neutre et un peu goguenarde. Il lève un sourcil lorsqu’elle évoque la fragilité de sa peau. Il aimerait bien en jauger la qualité par le toucher.

Elle accepte, avec une nouvelle plaisanterie, son invitation à sortir se goudronner les poumons. Il sourit, ravit, et se lève en même temps qu’elle. Il regarde autour de lui pour vérifier qu’il n’a rien oublié et se tâtonne les poches. A priori il a tout. T-shirt couvert de sang, check, veste, check, il récupère sa parka fine et l’enfile rapidement, avant de balancer deux billets de dix dollars sur le comptoir et de suivre Felicity qui s’élance déjà dans la rue. Alors qu’il commence à sortir son paquet de clopes de sa poche, elle lui en offre une et il l’accepte volontiers avec une petite courbette. Il tient plutôt debout et c’est bon signe. Malgré la rapidité de sa descente, il n’est pas vraiment ivre. Il sort son briquet et elle cherche quelque chose dans son sac, sûrement le sien. Elle se tourne vers lui et lui demande de la dépanner. En bon chevalier servant, Alex courbe une main autour de la cigarette de la jeune femme, et allume la cigarette. Sa main touche presque les cheveux de Felicity, leurs visages sont proches. Il décide de se lancer. Il replace une mèche folle derrière l’oreille de la jeune femme, et en retirant sa main caresse furtivement sa joue et son menton. Il allume ensuite sa cigarette l’air de rien, et tire une bouffée nonchalemment avant de reporter son attention sur elle.

Il la regarde sans rien dire. Il s’avance vers elle, pose sa main sur sa taille fine, la poussant doucement jusqu’au mur du bar. De sa main libre il tire une autre bouffée avant de la regarder d’un air mutin et de lui faire un sourire en coin. Il pose la main qui tient la cigarette contre le mur, et rapproche son visage de celui de la jeune femme brune. « Il y a quelque chose que j’ai très envie de faire… » murmure-t-il, avant de se mordre pensivement la lèvre. Bon, a priori, il ne s’est pas pris de poing dans la gueule jusqu’à maintenant, enfin pas par elle. Il évalue rapidement les risques et décide que fuck it, après tout. Elle est à peine plus petite que lui, presque de la même taille, mais c’est parfait pour ce qu’il veut faire. De la taille de Felicity, sa main se déplace jusqu’à son visage et il se rapproche encore un peu plus. Une partie de ses doigts sont sur son cou, mais le pouce repose calmement sur sa joue douce. Il tend le cou et, en fermant les yeux, pose ses lèvres, légèrement entrouvertes, sur celles de la jeune femme. Il oriente son visage légèrement en biais histoire de ne pas écraser son nez contre celui de la demoiselle.

Son cœur bat fort, très fort. Ça lui fait toujours ça. Un peu cœur d’artichaut, peut être, le bad boy. Encore une fois, comme c’est cliché. Mais faire le cliché des tourteraux qui s’embrassent lovés contre un mur froid, honnêtement, c’est loin de lui déplaire. Il mordille doucement, très doucement la lèvre inférieure de la jeune femme avant de rompre le baiser et de se reculer légèrement. Il préfère lui laisser un peu d’espace et au pire elle pourra toujours surenchérir. Il a de nouveau un sourire mutin et prend une bouffée de sa cigarette. Il baisse le nez, regarde le sol puis tourne ses yeux vers elle, le regard taquin en dessous de ses boucles brunes qui commencent à se libérer de la cire qu’il a appliquée. « Si ça te dit, je peux te jouer une sérénade… » plaisante-t-il. « mais ici ça risque d’être compliqué. » façon détournée et, espérons, un peu moins vulgaire de demander chez toi ou chez moi ? Il continue de se demander qui est cette fille au visage familier lorsqu’il enlève du pouce son rouge à lèvre de sa bouche, un rictus excité au visage, ses yeux toujours fixés sur elle. Il prend une nouvelle bouffée de sa cigarette avant de se rapprocher de nouveau d’elle, de poser de nouveau sa main sur sa taille, et d’effleurer son cou de ses lèvres, le nez enfoui dans sa chevelure, respirant son odeur légère et sucrée.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t174-im-a-bad-influence-bu
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]   

Revenir en haut Aller en bas
 

my mating dance is mostly seizures. [PV Ange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aux éducatrices de Beauport,Ange-Gardien,Ste-Anne et environ
» site crée en souvenir d'un petit ange qui nous a quitté
» Michel-Ange
» Dessert aux cheveux d'ange
» ma petite poussière d ange est retournée vers les étoiles
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: boston, massachusetts - the hub of the universe :: downtown-
Sauter vers: