AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Run, run before life does not stuff you! [Nolan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   Dim 5 Nov - 9:29

Run, run before life does not stuff you!
------------------------------------------------
Nolan & Acacio
Je vois que quelque chose cloche, que d’un coup, Nolan semble se décomposer, moins à l’aise. Je sais que j’ai mis le doigt sur quelque chose et de ce fait, je sens une certaine nervosité s’emparer de moi. Et là, je l’écoute sans jamais dire quoi que ce soit, je me contente d’écouter, de ruminer intérieurement. Pourquoi ai-je l’impression de me faire avoir à tous les coups ? Les gens me mentent, encore et encore, comme si j’étais incapable d’entendre la vérité. Camille, Nolan, mes parents…Je peux aisément concevoir que son don n’est pas des plus pratique, que ça peut prêter à confusion. Néanmoins, je peux également savoir que j’avais envie de lui bien avant qu’il ne me touche, qu’il entre en contact avec moi. Détournant les yeux, je soupire lacement, passant une main dans mes cheveux. « Tu aurais dû me le dire directement, moi, je te l’ai dit, j’ai été sincère lorsque tu m’as surpris en perte de contrôle ! » D’ailleurs, en parlant de perte de contrôle, je sens la colère grimper calmement mais sûrement, venant titiller mes entrailles comme un cruel avertissement. Prenant une gorgée de ma bière pour tenter de cacher ça, je me redresse sur mes deux jambes. A croire que faire confiance en les autres ne me réussis pas, que du contraire. Mensonges, trahisons, secrets, cachotteries. Je ne vois que ça, ça m’englobe, ça devient oppressant, purement et simplement. Déposant ma bière sur la table basse, je me tourne vers Nolan, toujours en serviette. « Tu sais, j’avais envie de toi avant de te toucher, ça n’aurait rien changé ! Mais j’aurais au moins voulu être au courant, savoir à qui j’avais réellement affaire. Mais non, t’as préféré te taire. Si t’aime pas ton pouvoir, dis-toi que j’apprécie d’autant moins le mien, mais je ne mens pas sur qui je suis. »

Je n’ai jamais mâché mes mots, je n’ai jamais gardé pour moi ce que je ressentais lorsqu’il s’agissait de sentiments virulents. Plongeant mon regard dans le sien, je secoue la tête de droite à gauche, passant une main dans mes cheveux. Je dois me calmer, reprendre mes esprits. « Ecoutes, je pense qu’il vaut mieux que je m’en aille…Inutile de me passer des vêtements, je vais reprendre les miens. » La fuite…c’est toujours plus facile que d’accuser le coup, que de rester sur place pour tenter d’avoir une conversation civilisée, calme et posée. Le moment passé avait été plus qu’agréable, je ne peux pas le nier, mais après tout, ce n’était rien de plus, si ? Bon, certes, il y a eu une complicité et ces mois à attendre n’avait fait que rendre le moment plus intense. Mais là, j’ai besoin de m’enfuir, de prendre mes jambes à mon cou. Me dirigeant vers la salle de bain, j’attrape mes vêtements, les muscles crispés, la mâchoire serrée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
avatar

member + join the evolution.
Messages : 41
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 697
Avatar : cody christian.
âge du perso : vingt-deux ans.
Emploi : étudiant en faculté de sport.
MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   Dim 5 Nov - 10:40

Il espérait avoir une réaction positive, un espoir qu'il comprendrait, qu'il ressentirait sa peine. Nolan aurait pu continuer à nier mais il se sentait en confiance avec lui. C'est pourquoi il avait décidé de tout lui dévoiler. Cependant, la réalité semblait toute autre, avec un Acacio devenant plus froid, plus distant. « Je sais, je voulais te le dire, à chaque fois, je le voulais mais j'avais peur que tu réagisses comme ça... » Il ferme les yeux un instant, il a peur d'affronter la réalité, d'avoir à faire à un Acacio hors de contrôle. Ils étaient deux à ne pas aimer leur pouvoir, et le grec se tenait bien de lui rappeler une nouvelle fois. Ce à quoi répondit Nolan spontanément, d'un ton agacé « Certes, mais on reste différent. Toi, tu peux encore te permettre de toucher des gens, ton don ne contrôle personne, enfin... t'as pas l'air de comprendre. » Il baisse les yeux, il n'ose même plus le regarder. Cela faisait des mois qu'ils se connaissaient, qu'ils entretenaient un jeu de séduction pour que cela aboutisse enfin à ça.

Il avait un amer goût d'échec, car encore une fois, à cause de son don, une rupture se créait. Lorsque Acacio lui annonça qu'il préférait s'en aller, cela résonne comme un coup de poignard, un choc parce qu'il ne s'attendait pas à ça. « Donc, j'suis honnête avec toi, et toi, tu t'casses ? » Il aurait dû se taire, l'honnêteté n'apporte jamais rien de bon, la preuve en est encore maintenant. Pourtant, il voudrait vraiment qu'il reste avec lui, au moins encore quelques instants. Spontanément, il se lève, voulant le rattraper, quitte à le tirer par le bras, mais il se retient. Il ne veut pas que son don agisse encore, seule la parole peut l'aider. Cependant, il ne veut pas forcer, il déteste être celui qui contraint l'autre. Il expira grandement avant d'enfin parler « Bref, de toutes façons, je t'oblige à rien. Si tu veux vraiment partir parce que je te dégoute, pars... Mais merde. » Il donna un coup de pied contre un mur, quitte à se faire mal mais la colère avait repris le dessus. Il sentait les larmes monter en lui, mais il se retint de pleurer, séchant les maigres gouttes qui parviennent à s'écouler sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t141-you-re-the-someone-re
avatar

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   Dim 5 Nov - 11:14

Run, run before life does not stuff you!
------------------------------------------------
Nolan & Acacio
« Si tu me l’avais dit AVANT ça ne se serait pas passé comme ça. » Dis-je froidement, laissant mes émotions prendre le dessus. J’ai souvent tendance à perdre le contrôle, à devenir agressif, violent et même méchant dans mes paroles. Mais là, disons que je me retiens encore pour ne pas imploser. Lorsque je l’entends me dire que nous sommes différents, que moi je peux toucher les personnes, là, j’implose. Mon regard commence à devenir noir ébène et je plonge celui-ci dans le sien, un air froid, voire glacial même. Comment ose-t-il dire que moi, au moins, je n’ai pas le problème de toucher qui que ce soit. Sait-il seulement ce que j’endure à chaque fois que je deviens le monstre que je suis véritablement ? « Je ne vais même pas prendre la peine de te répondre, sinon, ça risque de très mal se terminer. » Dis-je en serrant les dents, le cœur battant à toute rompe dans ma poitrine. Je fini dès lors par décider de quitter les yeux, mon regard étant redevenu normal alors que je prends une grande inspiration. Allant dans la salle de bain, je l’entends me dire qu’il avait été honnête avec moi et que moi, je décidais de me barrer. Oui, il a raison, je décide de me casser et alors ? « Tu as été honnête au dernier moment, ta définition de l’honnêteté laisse à désirer. » pestais-je en entrant dans la salle de bain pour commencer à enfiler mes vêtements. De toute façon, j’ai besoin d’une seconde douche mais celle-ci, je comptais la prendre chez moi. Le mot dégout résonne à mes oreilles alors qu’il frappe dans le mur, faisant en sorte que je soupire. Revenant dans la pièce, je me plante devant lui, faisant en sorte que son regard croise le mien.

« T’as rien pigé. Tu ne me dégoute pas, le problème n’est pas là ! Le problème c’est que tu n’as rien dit, absolument rien durant plusieurs mois, il est là le souci ! » Pointant un doigt vers lui, je ne le touche néanmoins pas. Inutile de recommencer à me faire surchauffer, encore plus dans un moment pareil. Reculant de plusieurs pas, je lui tourne le dos pour aller vers la porte d’entrée. Une main sur la poignée, je grimace ayant clairement vu son regard humidifié. J’hésite, ouai, j’hésite quelques secondes, mais la colère prend le dessus et je reviens vers lui pour cette fois-ci complètement m’emballé. « Tu dis qu’on est différents, que moi au moins je peux toucher quelqu’un sans soucis ? Ton pouvoir a été capable de tuer quelqu’un Nolan ? As-tu cette peur constante d’ôter la vie, simplement en faisant mourir une personne et bien…de peur, littéralement ? Parce que moi oui, moi c’est ce qu’il se passe quand j’utilise mes pleins pouvoirs ! Alors ne me redis jamais que tu es moins bien loti que moi, sinon je te fais gouter à ce que je suis capable de faire et tu comprendras ! » Je tremble, je repense à ce mec que j’ai tué, à ce deuxième humain que j’ai faillis tuer si Mikael ne m’avait pas assommé. « Non tu ne me dégoutes pas, mais en soit, tu me déçois ! Mais tu sais quoi, dans un sens, t’as eu ce que tu voulais et moi aussi, on a couchés ensemble.. » Là, j’étais cruel, parce que c’est plus facile d’être cruel que gentil, que de laisser mes faiblesses prendre le dessus.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
avatar

member + join the evolution.
Messages : 41
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 697
Avatar : cody christian.
âge du perso : vingt-deux ans.
Emploi : étudiant en faculté de sport.
MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   Dim 5 Nov - 14:53

Tout dérapait, et Nolan ne contrôlait plus rien. Il n'avait jamais vu Acacio de cette façon, aussi négatif et colérique. Il avait certes son caractère, attirant à sa façon pour le Langford, mais jamais ô grand jamais il n'avait eu à faire à cet Acacio en colère contre lui. Et plus, Nolan s'était exprimé, plus la colère du grec s'était aggravé. L'étudiant se sentait mal, ne sachant plus vraiment quoi dire, térrifié lorsqu'il vit Acacio pointer un doigt accusateur face à lui. Il se tient là, pétrifié, n'osant même pas bougé bien que la volonté de le rattraper et de le bloquer ici est forte, mais il n'ose pas, il n'ose vraiment plus rien faire. La facilité était qu'il l'attrape, qu'ils baisent de nouveau mais ce serait retarder l'échéance, cela n'enlèverait pas la colère du grec envers lui qui, elle, était bien réelle et présente. Le Mordho passa aux menaces, lui faisant prendre conscience qu'il avait été capable de tuer avec son pouvoir. Caque don avait son fardeau, ses difficultés qui lui étaient propres, difficiles au quotidien. Et Acacio passa à l'achèvement, concluant sur le fait qu'ils avaient eu ce qu'ils voulaient, tous deux. Ils avaient couchés ensemble. Dis ainsi, c'était cruel, douloureux. Oui, Nolan avait été content, tout en espérant qu'ils auraient d'autres occasions de partager encore une fois à l'aventure une couche ensemble. Les paroles d'Acacio sonnèrent comme une fin. Serrant du poing, la tristesse de Nolan se mélangea aussi à de la colère et de la frustration. « Beh, vas-y, je t'en prie, casse-toi ! Si tout ce que tu voulais, c'était de baiser avec moi, fallait juste le dire. » Il pesta, préférant lui tourner le dos. Il ne voulait pas envenimer les choses, et préféra plutôt retourner dans le salon pour s'asseoir sur le canapé. Il n'avait plus la force de rien, il était en colère, triste, vidé. C'était dingue de savoir qu'un pouvoir avait autant d'influence dans une vie, qu'il pouvait tout faire changer d'un instant à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t141-you-re-the-someone-re
avatar

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   Dim 5 Nov - 15:48

Run, run before life does not stuff you!
------------------------------------------------
Nolan & Acacio
Je m’énerve, je m’égare…Nolan ne devrait pas à avoir à supporter tout ça. Non, il ne devrait pas gérer mes crises de colères, mes idées nébuleuses, mon besoin constant de fuir, de m’auto-détruire. Il ne devrait pas, alors pourquoi m’acharner pour une chose qui n’a pas de raisons d’être ? Bonne question. Pourtant, je continue, je l’accable, j’en oublie cet instant passé entre nous. Il semble terrifié, effrayer par l’homme que je deviens, que je suis. Je ne m’en rends qu’à moitié compte et pourtant, je me fais peur à moi-même, souvent, tout le temps. Je vis avec cette angoisse permanente de ma propre personnalité. Les mots sont violents, ils sont brutaux. Si je le pense ? Non, pas forcément ou peut-être que bien, j’en sais rien, une fois de plus je suis perdu dans mes instants de tourments. Je le menace, il serre les poings et j’ai envie de lui hurler de m’en coller une, que je ne mérite que ça. Ses paroles sont fortes et je sais que oui, je l’ai blessé…mais après tout, ne fallait-il pas ça pour qu’il s’en aille, qu’il abandonne la partie, qu’il se dise que je ne suis rien de moins qu’un con qu’on ne devrait pas fréquenter ? Si. Je le laisse retourner dans le salon, poussant un léger soupire, les yeux rivés vers ce mûr que j’ai envie de démolir. Mes paroles ont été bien trop cruelles, je ne reviendrais pourtant pas le chercher, je n’irais pas m’excuser. Prenant une grande inspiration, je me dirige rapidement vers la porte, sortant de son appartement. Je fuis de plus belle, abandonnant Nolan chez lui, laissant mes muscles se remettre en mouvement. Et je cours de nouveau, ouai, je cours de plus belle, piquant un sprint jusqu’à ma voiture, évacuant tout ce qu’il y a en moi, tout ce qui me bouffe clairement. C’est derrière mon volant que je me permets d’exploser, d’éclater. Tapant dessus comme un diable, j’en viens à me blesser la main sans pour autant m’arrêter. Parce qu’au final, la douleur, c’est elle qui me retiens encore en vie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Run, run before life does not stuff you! [Nolan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Run, run before life does not stuff you! [Nolan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ÉCLOSION DE FLEURS..LIFE OF FLOWERS SUBLÎME
» Hotte stuff (Santa's Sack)
» Convention Swiss Life
» What a Beautiful Life
» Filmer un Draw my Life
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: le hors-jeu. :: les rps :: les rps terminés-
Sauter vers: