AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 lumos - Uriel Mills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 22:45

Uriel Mills
------------------------------------------------
TU PENSAIS AVOIR UN CŒUR DE PIERRE, COMME QUOI, TU T'ES BIEN TROMPÉ
People are powerful beings.
------------------------------------------------
[nom] Mills, un nom de famille des plus répandus aux Etats-Unis, il m’a été donné par mon paternel.[prénom] Uriel, prénom d’origine hébraïque choisit par ma mère. Elle a du insisté face à mon père qui lui avait plutôt opté pour un prénom simple. [âge] vingt six années passés dans ce monde.[date de naissance] J’ai vu le jour le 1er février 1991 [lieu de naissance] Je suis né à St-Pétersbourg en Russie mais j’ai vécu et grandi à Trenton dans le New Jersey. [nationalité et origines] Je suis de nationalité américaine depuis que nous avons frôlé le sol de l’Amérique. Pour ce qui est des origines, mon père est américain de pure souche, quant à ma mère, elle est russe. Un mélange de deux nations qui parfois font des étincelles. [emploi] Je suis Co-PDG des entreprises cosmétiques Mordho, j’aime beaucoup ce que je fais, je suis quelqu’un de perfectionniste et d’ambitieux qui n’hésite pas à se battre pour obtenir ce qu’il veut. [statut civil] Je suis en couple depuis six ans maintenant [orientation sexuelle] Homosexuel [dépistage] positif + pastille rouge [mutation] Géokinésie. [groupe] [THE FUTURE IS HERE: LES TRANSMUTANTS  [avatar] Jack Falahee [crédits] cranberry

---------------------------------------

Extrêmement intelligent – Souriant – Provocateur – Fonceur – Ambitieux – Charmeur – Drôle – Têtu – Charismatique – Romantique – Fidèle – Loyal – Blagueur – Enfantin – Attentif – Stratège – Travailleur – Aime prendre des risques – Bourreau de travail – Prodigue – Impulsif – Jaloux – Perfectionniste – Adorable

[001.]Uriel, il a toujours été d’une extrême intelligence. Petit génie, il fut rapidement reconnu pour ce qu’il était. Sautant plusieurs classes, il fut rapidement mené vers l’université où il fut un très jeune étudiant. Contrairement à beaucoup d’enfants surdoués, lui, il n’était pas associable, que du contraire. [002.]Sa sexualité, il l’a découverte très jeune, comprenant que les courbes masculines ne lui étaient pas indifférentes. Et pourtant, malgré une passe assez olé-olé de son existence, il n’a jamais véritablement apprécié de passer de lit en lit. [003.]Loin de croire au grand amour, il rencontra son premier petit ami alors qu’il avait vingt ans. Tombant amoureux de lui, du moins, c’est ce qu’il pensait, il enchaîna trop rapidement, brûlant les étapes. A peine un mois plus tard ils habitaient ensemble. [004.] C’est à l’âge de vingt-trois ans qu’il rencontré Charles Mordho, le pdg des entreprises cosmétiques où il travaille à l’heure actuelle. L’homme remarqua rapidement l’intelligence et l’ambition de ce jeune universitaire, lui offrant un travail dans sa boite, chose qu’Uriel accepta. Très vite, il monta en grade, prouvant sa valeur. [005.] Bosseur dans l’âme, il délaissa très vite son fiancé, s’éloignant petit à petit de lui. A vrai dire, il n’en a jamais été véritablement amoureux. Ayant une grande affection pour lui, il refusa d’accepter la perte de son couple et donc, essaye de faire naitre des sentiments plus forts, peine perdue. [006.] Il y a six mois de ça, il rencontra le fils de son patron, mais également l’héritier des entreprises. Acacio. Directement, il le trouva très mignon et assez attirant, chose qu’il se garda d’avouer à son boss.[007.] Suite à un petit jeu de drague venant des deux, ils ont finis par coucher ensemble et ce, il y a quatre mois, Uriel trompant donc son petit ami avec Acacio. Il se jura de ne jamais recommencer, sauf que quelques jours plus tard, il recommença, encore et encore et encore. [008.] Uriel, il est le seul avec qui Acacio couche régulièrement, je l’envoyant pas balader…Comme si il avait ce petit quelque chose en plus, comme si les deux ont ce besoin de coucher ensemble. Uriel, il sait qu’il risque son poste, qu’il trompe l’homme avec qui il vit. Mais sincèrement, il ne se voit pas arrêter. [009.] Depuis peu, des sentiments étranges l’envahissent par rapport au jeune Mordho. Jalousie envers les autres personnes avec qui il couche, ce besoin d’être avec lui, le fait qu’il n’arrive plus à coucher avec son petit ami. Depuis peu, il sait une chose, le voilà amoureux d’un cas désespéré.  [010.]  Uriel, il en a marre de jouer à l’amant secret, il en a marre de partager Acacio, mais surtout, il va devoir faire un choix. La sécurité de son couple, ou l’instabilité du cœur meurtri du jeune homme ?

DÉCRIVEZ L'APPARITION DE VOTRE DON ET LA FAÇON DONT VOUS LE MAÎTRISEZ.
Hiver 2007, Trenton se trouve ensevelie sous la neige et moi criblé de douleur. Je me réveille dans un lit d’hôpital sans plus aucun souvenir. Pourquoi suis-je ici ? Mes parents ont l’air inquiet, je les regarde d’un air interrogateur. Un silence plane dans la pièce. Quelque chose cloche, c’est sûr. J’apprendrais le lendemain que je suis un transmutant. Je suis à l’hôpital pour avoir provoquer un tremblement de terre. Je n’y crois pas, je suis déboussolé, je pense à une farce, mais il n’en ai rien. Ma mère s’installe sur le bord de mon lit et m’explique tout de A à Z. Je possède le pouvoir de Géokinésie. C’est un pouvoir rare de type élémentaire qui me permet de contrôler et de manipuler la terre ou ses dérivés comme le sable, les minéraux et roches. Je ne veux pas y croire, je suis complètement paniqué, comment est-ce possible ? Je n’en ai pas la moindre idée. Et pourtant je dois me faire à l’idée, je suis un transmutant.

Cela fait dix ans que j’ai appris que je n’étais pas comme tout le monde. Mon pouvoir est plus ou moins contrôlable. Je travaille beaucoup sur moi même pour ne pas me laisser ronger par la Géokinésie. Parfois je perds le contrôle, il m’arrive de laisser la colère ou la peur m’envahir et mon gêne prend alors le dessus sur mon humanité. Je suis dangereux pour la société et mon dépistage ne fait que le confirmer. Je peux créer des tremblements de terres, tempêtes de sables, ou encore faire s’ouvrir le sol. Mes proches m’aident à garder le contrôle. Être transmutant a des effets néfastes sur mon corps. Lors de mes pétages de câbles, je ne me souviens de presque rien, je me retrouve sur un lit d’hôpital affaibli par mon gêne. Je mets quelques jours à me remettre sur pieds, et les souvenirs reviennent quelques temps plus tard, la plupart du temps lorsque je dors.


PENSEZ-VOUS QUE LE GOUVERNEMENT PROTÉGE SUFFISAMMENT LES TRANSMUTANTS ?
Le gouvernement ? Protecteur des transmutants ? Laissez moi rire. Il fait nous fait croire que nous n’avons rien à craindre, que nous sommes égaux aux humains mais c’est faux. Le gouvernement veut simplement se protéger lui même, il ne veut pas que, nous transmutants, nous nous rebellions. Alors il nous fait penser qu’il veille sur nous et qu’il fait tout pour que l’on vive normalement. Et tout cela pourquoi ? Éviter d’énormes problèmes. Les dispositifs mis en place le montre bien puisque par le biais de vaccin, ils laissent penser qu’ils veulent nous protéger mais ils souhaitent seulement nous empêcher de nuire.

littleM + Marine
------------------------------------------------
[ÂGE] vingt ans. [PAYS OU FUSEAU HORAIRE] France. [OU AS TU CONNU LE FORUM] C’est Acacio qui m’a demandé de venir ici. [PERSONNAGE] Scénario d’Acacio Mordho [AVIS SUR LE FORUM] J'adore, j'adore, j'adore      [UN DERNIER MOT]     .


Dernière édition par Uriel Mills le Lun 13 Nov - 22:49, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 22:45

STORIES ARE WHERE MEMORIES GO WHEN THEY'RE FORGOTTEN
------------------------------------------------
La vie c'est, dans un même instant, lâcher prise et tenir bon.


11 décembre 1996 : la naissance de ma petite sœur Alma
C’était un soir de décembre, les cris de ma mère résonnait dans le couloir, la douleur était insupportable. Elle avait réveillé mon père en pleine nuit à trois heures du matin car elle venait de perdre les eaux, ma petite sœur était prête à débarquer dans notre monde de brute. Mon père m’habilla rapidement et m’emporta dans la voiture. Je n’avais que 5 ans, mon doudou dans les mains, je dormais durant tout le trajet alors que ma mère s’efforçait d’inspirer et expirer. Je me souviens lorsque nous sommes entrés aux urgences, des infirmières se sont occupées de ma mère et une autre est venue s’occuper de nous. Mon père remplissait des papiers pendant que j’attendais sagement, à moitié réveillé. Je crois que ça a été la nuit la plus longue de ma vie. J’étais si petit et pourtant, je m’en souviens encore. Je ne sais plus combien de temps a mit ma petite sœur à arriver. Mais le matin, vers neuf heures, lorsque j’ouvris les yeux ma mère était revenue avec Alma. Mon père la tenait dans ses bras, et je me suis doucement approché. Elle était minuscule, lorsqu’elle me vit, elle se mit à sourire puis pleurer, et je me mis à pleurer aussi. Depuis sa naissance, je me suis toujours juré de la protéger quoi qu’il m’en coûte. Alma était un trésor à mes yeux que personne n’avait le droit de me prendre.  

octobre 2005 : la prise de conscience sur mon homosexualité
J’ai découvert ma sexualité très tôt. A quatorze ans, je me suis vite rendu compte que les femmes ne m’attiraient pas du tout. Lors de mes années collèges, la plupart de mes amis mataient les filles, tombaient amoureux d’elles, ne voyaient que par elle. Et puis il y avait moi, au milieu d’eux, qui n’arrivait jamais à trouver quelqu’un qui me plaisait physiquement. Je trouvais la plupart des filles jolies, mais rien ne se déclenchait en moi. Et puis un jour tout changea, un nouveau débarqua au collège et ce fut le déclic. J’étais totalement absorbé par son physique, sa personnalité, et tout ce qui faisait qu’il était lui. Un peu paumé, je décidais d’en parler avec mes parents qui comprirent tout de suite. A ma plus grande surprise, ils m’aidèrent à accepter mon homosexualité. Je n’eus pas peur de le revendiquer, malheureusement à cette période là, j’aurais mieux fais de m’abstenir.

novembre 2005 à mars 2006 : moqueries, harcèlement et changement d’école
J’ai donc revendiqué mon homosexualité. Grosse erreur. Je n’avais que quatorze ans à l’époque et je pensais que l’accepter me ferait m’accepter moi même, ce que je n’avais pas réfléchi c’est qu’à cet âge là, l’esprit est peu ouvert. Ma descente aux enfers a peu à peu commencé, victime d’abord de railleries, celles-ci se sont rapidement transformées en violence physique et mentale. Ils m’ont fait me détester et avoir honte de ce que j’étais réellement. Je pensais être malade, mes parents et ma petite sœur m’ont vu sombrer peu à peu sans comprendre ce qui arrivait. Je ne voulais ni parler, ni me plaindre. Je voulais juste vivre ma vie. Mes notes au plus bas, ils ont compris que rien n’allait. Je leur ai alors raconté toute l’histoire. Après plusieurs plaintes déposés, ils m’ont changé d’école. J’ai mis du temps à me reconstruire, à accepter à nouveau mon homosexualité.

18 décembre 2007 : l’accident de voiture
J’avais tout juste seize ans, je me trouvais dans la voiture avec mon père. Nous allions chercher ma petite sœur à son cours de danse. Quelques secondes trop tard, et tout bascula. Je me souviens, alors que nous étions à quelques mètres de l’école, une voiture percuta le 4x4 de mon père côté passager. Je revois la voiture arriver vers nous, je place mes mains devant mon visage comme pour éviter le choc. Et puis le trou noir, plus aucun souvenir. Je me réveille sur un lit d’hôpital, le corps affaiblit. J’ai des hématomes partout sur le corps, d’affreuses migraines et mes mains me brûlent. Mes parents me regardent abasourdis. Mon père semble indemne, je soupire de soulagement.  

19 décembre 2007: la découverte de mes pouvoirs
Le lendemain de l’accident tout s’effondre une nouvelle fois. Mes parents m’apprennent que je possède un gêne transmutant, me donnant le pouvoir de Géokinésie. Je suis à l’origine du sauvetage de l’accident. Mon père me raconta que lorsque je plaça mes mains face à la voiture, ma peur fut-elle que je fis rompre le sol. Je ne crus rien de tout cela et pourtant. Lorsque je sortis de l’hôpital quelques jours plus tard, mon gêne prit le dessus sur moi. Alors que je me disputais avec ma petite sœur sur des choses futiles, ma colère me prend aux tripes et j’explose littéralement. Le sol de la chambre se met à trembler, ma sœur hurle et mes parents arrivent en courant. Mon père prend Alma dans ses bras pour la protéger. Ma mère n’ose pas approcher, je suis dans un état second, je sens mon corps trembler. Ma mère me murmure de m’arrêter, me suppliant de ne pas laisser le gêne l’emportait. Au bout de quelques secondes, la pression redescend, ma mère parvient à me calmer. Je lui lance un regard apeuré. Je ne peux plus douter. Je suis un transmutant.

24 juin 2011 : ma rencontre avec mon petit ami
Il y a six ans de cela, j’ai rencontré mon petit ami avec qui je suis toujours en couple. Nous nous sommes rencontrés lors d’une soirée dans un bar, peu classe comme début d’histoire, mais c’est la notre. Cela a été un réel coup de foudre tous les deux, comme un déclic. J’ai été le premier à l’aborder, au culot il faut l’avouer. Et pourtant, nos conversations se sont faites naturellement, parlant de choses et d’autres. Nous nous sommes revus la semaine qui a suivit cette rencontre, et nous nous sommes mis rapidement ensemble.

24 juillet 2011 : l’aménagement
Un mois après notre rencontre, je décide de quitter le domicile familial, à vingt ans. Valises en main, je pars vivre dans mon nouveau chez moi, la maison de mon petit ami. Avec le recul à présent, nous avons beaucoup trop précipité les choses et c’est cela qui tend à notre perte. Six ans de relations sont passés et je ne ressens plus l’amour que j’éprouvais avant pour lui. Je ne veux pas renoncer à mon couple pour autant alors je me fais violence, j’essaie de raviver la flemme quoi qu’il m’en coûte.

10 mars 2014 : mon entré chez les cosmétiques Mordho
A vingt-trois ans, j’ai rencontré Charles Mordho, PDG des entreprises de cosmétiques Mordho, connue et reconnue mondialement. Ayant une ambition hors du commun, je me suis rapidement mis en avant montrant à ce dernier de quoi j’étais réellement capable. Petit génie dans l’âme, j’ai très vite su me démarquer et ait décroché un poste dans l’entreprise. J’ai sauté sur l’occasion, intégrant alors ce nouveau monde. Je m’adapta facilement, ayant une capacité de compréhension très rapide. Grâce à cela et à mes initiatives reconnues par Charles, je gravis les échelons. J’ai donné le maximum de moi même pour parvenir à impressionner le grand patron. J’ai innové, proposé de nouvelles idées, travaillé d’arrache-pied chaque jour et chaque nuit. Tout cela à payer. En effet, aujourd’hui, j’ai vingt-six ans et je suis CO-PDG des cosmétiques Mordho. Je suis plus que fier de mon parcours, et est passionné par mon travail.

12 janvier 2017 : mon dépistage
Un rituel de passage obligé pour les transmutants, une obligation mise en place par le gouvernement afin de savoir si vous êtes dangereux pour la société et si votre gêne est actif. Lancé en septembre 2017 par le gouvernement et le Sénat et réellement débuté en novembre. Ma convocation a été envoyé fin novembre, je savais très bien que j’allais devoir m’y soumettre moi aussi. Face à la peur des humains, le gouvernement et le Sénat prennent des mesures, personnellement, je les trouve contestable, mais c’est un autre sujet. Fin novembre, donc, je me rends au lieu de rendez-vous, je suis attendu comme beaucoup d’autres. Je suis soumis à une batterie de test tels qu’une prise de sang, un prélèvement ADN, de nombreux tests physiques adaptés à mon âge, mon poids mais aussi ma condition. Mes résultats ainsi que ma nouvelle pièce d’identité ne me sont parvenus que quelques temps après, le 12 janvier 2017. Je suis positif au dépistage comme je m’en doutais, malheureusement je ne m’attendais pas à ce que ma pastille de dépistage soit rouge. Cette dernière indique que je représente un potentiel risque pour la population. Un véritable coup de massue, que je surmonte malgré tout.

4 mai 2017 : ma rencontre avec Acacio
Il y a six mois, j’ai rencontré le fils de mon patron et héritiers des entreprises Mordho. Je ne sais ni comment ni pourquoi mais Acacio eu une réelle emprise sur moi mais je garda cela pour moi. Au fil du temps, un jeu s’engagea entre nous deux, séduction et provocation étaient devenues notre amusement. Mais à vouloir trop jouer on se brûle souvent les ailes et c’est ce qu’il m’est arrivé. J’ai commis l’impensable avec le fils de mon patron, nous avons couché ensemble il y a peu. Je m’étais juré ce jour là de ne jamais recommencer, tout d’abord parce que j’étais en couple mais aussi parce que je risquais ma place à agir de la sorte. Mais comme tout le monde le sait, il ne faut jamais dire jamais. Cela fais quelques temps maintenant qu’Acacio et moi entretenons une sorte de relation. Je n’ai jamais rien avoué à mon petit ami de peur de voir toute ma vie s’effondrer. Le problème c’est que plus le temps passe et plus je m’attache à l’héritier Mordho. Je tombe peu à peu amoureux d’un mec totalement détruit par l’amour. Je sais que je vais devoir me confronter un jour ou l’autre à la réalité, mais je repousse ce moment jusqu’à la dernière seconde. Même si je commence à en avoir marre de n’avoir que le rôle de l’amant et de devoir partager Acacio, pour l’instant, je suis incapable de résoudre le dilemme qui se pose à moi.


Dernière édition par Uriel Mills le Lun 13 Nov - 23:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 22:48

le scénario d'acachouuuu
bon sang, un autre que anti va pas aimer... ma rousse va finir par être détestée du forum en entier par ta faute, aca.
plus sérieusement, bienvenue à toi, et c'est certain que je viendrai te réclamer un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar

member + join the evolution.
Messages : 551
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 3505
Avatar : cole sprouse
âge du perso : vingt et un ans
Emploi : escort boy et étudiant en animation et illustration au MassArt
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 22:51

(Je compatis Anti xD Wyatt aussi est pas aimé à cause d'Aca xD)

Bienvenue sur le fofo
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t78-wyatt-ash-a-cigarette-
avatar

Admin + master of the evolution.
Messages : 605
Inscrit(e) le : 24/10/2017
Points : 2544
Avatar : stephen amell.
âge du perso : trente-cinq ans; il est sur repeat de sa trente-troisième année depuis deux ans, pourtant.
Emploi : il est membre de la SPC, la seule chose qu'il sait un tant soit peu noble dans sa vie.
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 22:53

bienvenuuuuue :flirt:
bonne chance pour ta fiche

Si tu as des questions, n'hésite pas

_________________


it's a mortal lock
-----------------------------------
she's got a heart so pure, i bet she has flowers growing between her ribs, and gold running through her veins. i bet her lips tate like the sun's warmth, and her hands feel like home. she's a god in human for, but i've got a corrupted soul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Mer 1 Nov - 23:03

TOIIIIIIIIIIIIII JOTEME ♥️
Content de te revoir ♥️ Toi et moi ça promet de jolis rps, comme toujours ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Jeu 2 Nov - 1:00

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar

member + join the evolution.
Messages : 198
Inscrit(e) le : 28/10/2017
Points : 1615
Avatar : Lindsey Morgan
âge du perso : 25 ans
Emploi : serveuse au green t coffee
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Jeu 2 Nov - 1:02

Welcome ! Bon courage pour la fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t85-clara-honey-i-rose-up-
avatar

Admin + master of the evolution.
Messages : 374
Inscrit(e) le : 16/10/2017
Points : 1807
Avatar : emily bett rickards.
âge du perso : ving-neuf ans.
Emploi : elle vient de monter son entreprise spécialisée en nouvelles technologies, nanotechnologies, bio-technologies et informatique.
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Jeu 2 Nov - 2:07

bienvenuuue
bonne chance pour ta fiche
si tu as des questions, n'hésite pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t73-calista-dreaming-as-we
avatar
Invité

Invité
MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   Jeu 2 Nov - 9:43

Merci beaucoup, vous êtes vraiment adorables! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: lumos - Uriel Mills   

Revenir en haut Aller en bas
 

lumos - Uriel Mills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (M) Jared S. Gilmore - Henry Mills.
» pour faire une culotte en Malden Mills 200wt
» windpro
» Bon Vendredi
» aide commande malden mills
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: gestion du personnage :: the city that never sleeps at night :: fiches validées-
Sauter vers: