AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 you're not gonna die tonight - Ft. Acacio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité

Invité
MessageSujet: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyMer 1 Nov - 17:27

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Comme souvent après son service Arthur s’installait au bar avec un jus de fruit, ou un soda. C’est stupide, il est assez grand pour avoir un flingue, conduire une voiture, payer un loyer, les taxes, voter, mais pas pour un verre d’alcool. Du coup pour se remettre de ses émotions après chaque service, il fallait se contenter d’une boisson non alcoolisée, son patron était intransigeant là-dessus, et c’est bien dommage. Une bière, c’est pas la fin du monde. Il appréciait son boulot, suffisamment pour ne pas chercher ailleurs. Bon il l’appréciait principalement parce qu’il l’a eu facilement. C’était loin de ses rêves d’ado un peu naïf. Lui qui voulait faire médecine et devenir un grand chirurgien se retrouve aujourd’hui serveur dans un bar, on a vu mieux. Mais on a vu largement pire. Son coloc par exemple, était escort boy, il ne voulait pas juger, mais selon lui, cela restait un peu dégradant. Et de toute façon, ce n’était même pas une option pour le pauvre Arty. Impossible de toucher qui que ce soit.

Un jeune homme vint s'asseoir à côté de lui, un brun, assez mignon il faut l’avouer. Il n’avait pas vraiment d'expérience en question de drague, et tout ce qui va avec, mais il comprenait quand quelqu’un le draguait. Arthur préférait éviter, sachant pertinemment que le contact avec autrui lui était impossible. Au risque de voir leurs mort, ou autre moment horrible qui allait leur arriver un jour. Bien sûr, voir le futur n’est pas une science exact, ce qu’il voit est seulement fortement possible, si personne n’intervient pour changer ça, ça se produira. Et il est difficile d’empêcher quelque chose que l’on ne peut pas prévoir. Il repoussa gentiment le brun, lui disant qu’il n’était pas intéressé. Ce dernier posa sa main sur son épaule, et seulement un minuscule morceau de leurs peaux rentrèrent en contact. Mais cela suffit à lui déclencher une vision.

Tout son corps se raidit, l'autre ne sembla pas vraiment remarquer ce changement d'état chez Arthur, il faut dire que le brun n'en était pas à son premier verre. Cela ne dura que quelques secondes. Quelques seconde pour voir que la mort de ce pauvre homme était prévue pour ce soir. C’était un mutant. Il venait de le voir, sortir du bar, seul, étonnamment. Rentrant chez lui, un homme le suivait, un hunter apparement. La rencontre ne s’était bien évidemment pas bien terminée. On finit rarement bien avec une balle entre les deux yeux. Arthur reprit ses esprits. Il se sentait très mal, il avait mal à la tête, et envie de vomir en plus de ça. Comme à chaque fois. Mais cela faisait un moment qu’il n’avait pas ressenti ça. Apparement le brun l’avait écouté, il venait de finir son verre s'apprêtant à repartir. Il ne pouvait pas faire ça. Il ne devait pas faire ça.  Il n’avait pas encore tout à fait retrouvé ses esprits, mais Arthur le suivi et lui attrapa le bras presque violemment, et avec toute la force qu’il avait. Certes, ce n’était pas grand chose, mais c’était suffisant pour faire mal.

Ne partez pas. Vous ne pouvait pas faire ça, surtout pas. restez, j’vous en pris.

Il passerait probablement pour un fou, il parlait vite, et pas très clairement. Mais il fallait qu’il l’empêche de faire ça. Ce serait la pire erreur de sa vie, et la dernière.

Revenir en haut Aller en bas
Acacio Mordho

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyMer 1 Nov - 19:27

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Je suis soul, encore, pour ne pas changer. Ma vie se résume à ça. Alcool, sexe, alcool, sexe…Je suis en train de foutre ma vie en l’air, comme un bout de papier que je ne cesse d’écraser entre mes doigts, froissant celui-ci encore et encore. Mais qu’importe, je n’en ai que faire. Je n’ai plus envie de me battre, de m’accrocher. Depuis Camille, mon univers ne tourne plus du tout rond, justement, il semble tourner à l’envers. Pathétique, c’est clair. Alessio me parle plus que très rarement, mon père, je l’évite comme la peste…Ma mère ? Disons que j’évite de lui infliger une telle image, mes sœurs, elles, ça dépend de laquelle. J’ai envie d’hurler, de me taper la tête contre un mur. Mais non, à la place, je plante là ma meilleure amie et je fonce dans un bar que je côtoie de temps en temps. J’aime changer de temps en temps, histoire de faire le tour des proies potentielles. Ouai, moi je suis comme ça, je couche à droite et à gauche, essayant d’oublier son visage, ses yeux bleu océan, son parfum. Cette rupture, elle m’a enlevé bien des choses, mais depuis que je sais que je suis papa, c’est encore pire. Mon fils, je ne l’ai pas vu naître, ayant reçu une photo récemment avec son nom et son prénom. Alexandre Carmini, né Mordho…Putain, je la déteste pour m’avoir fait ça, pour m’avoir tenu éloigné de cet enfant. Peut-être que ça aurait changé beaucoup de choses dans ma vie, peut-être pas. Était-ce pour cette raison qu’elle m’avait subitement quitté ? Tout ce que je sais, c’est qu’à l’heure actuelle, je ne ressens plus que de la haine et de la rancœur pour ma belle rouquine. Alors ouai, je suis encore dans un bar, buvant comme un trou.

Sauf que ce soir, je suis grave relou, ayant repéré un jeune homme de plusieurs années mon cadet. Je suis un charmeur dans l’âme, mais lorsque je bois trop, je suis un fonceur sans grandes subtilités. Je commence donc à le draguer, sauf que voilà, le petit ne semble pas intéressé. J’essaye une fois, deux fois, mais à la troisième, je me résigne. Posant ma main sur son épaule, je dis simplement. « Ok, ok, no soucis, je te laisse. » Je ne suis pas un enfoiré non plus, quand quelqu’un me dit non et bien, c’est non, point final. Des mecs, y’en a plein le bar, sauf que là, j’ai surtout envie de rentrer dormir. Je vide donc mon verre d’une traite, n’ayant pas remarqué le changement du jeune homme dont je n’ai même pas retenu le prénom. D’ailleurs, me l’a-t-il dit ? Bonne question…Enfilant ma veste, je paye mes consommations, souriant à la serveuse calmement. Je commence à m’éloigner, ce soir, Antigone ne pourra pas dire que j’ai traîné tard dans les rues. Mais voilà, apparemment, le destin en a décidé autrement. Une main m’agrippe fortement et je me crispe. Si il y a bien une chose que je déteste, c’est le contact forcé avec une personne. Me tournant brusquement vers la personne qui me retient, je croise le regard affolé du jeune homme que j’ai tenté de charmer. Le voilà en train de me supplier de rester avec lui, de me supplier de ne pas partir. « Hein ? » Je suis clairement pas en état de réfléchir, néanmoins, le jeune homme semble effrayé, perturbé par quelque chose. Penchant la tête sur le côté, je dégage mon bras assez brusquement. Faut pas abuser quand même ! Il me demande de le laisser et là, il me demande de rester…

« C’est quoi le souci là ? Tu me demande de partir et maintenant, tu me demande de rester…faut vraiment que t’arrêtes la drogue mec… » J’avais dit ça en roulant les yeux, réajustant ma veste convenablement alors que je lui tourne de nouveau le dos, bien décidé à rentrer chez moi…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
Anonymous
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyJeu 2 Nov - 10:27

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Non arthur ne change pas d’avis comme de chemise. Il n’a pas subitement décidé qu’il voulait passer la nuit avec le brun. Il voulait juste l’empêcher de se faire tuer, mais crier sur les toits qu’il vient de le voir mourir, ce n’est pas non plus quelque chose qui lui donne envie. Certes, lui aussi est un mutants, il le sait, il l’a vu, ça ne change pas le fait que des oreilles mal intentionnée pourrait l’entendre, et il n’a pas envie de mourir. Il ne peut même pas prévoir sa propre mort, c’est quand même injuste. Et puis souvent, il ne peut rien faire. C’est bien gentil de dire à quelqu’un qu'à un moment donné dans le futur, il va traverser un route et se faire renverser, ou encore qu’il va commettre un crime et finir en prison. Non seulement on risque de lui répondre qu’il devrait aller voir un psy, mais ils ne le croiraient pas. Ce genre de chose lui est déjà arrivé, et il n’a pas envie d’être responsable pour ne pas avoir empêcher la mort de quelqu’un.

« C’est quoi le souci là ? Tu me demande de partir et maintenant, tu me demande de rester…faut vraiment que t’arrêtes la drogue mec… »

J’me drogue pas!

C’est pas parce que quelqu’un agit bizarrement qu’il est sous l’emprise de drogue, il n’a aucune envie de détruire son cerveau avec ce genre de truc. C’est bien quelque chose auquel il ne comptait jamais toucher, même une simple cigarette ne lui faisait pas envie. En plus, l’odeur, ça pu.

C’est juste que… que si tu sors, ça va mal se finir pour toi. Vraiment mal.

Non, ce n’était pas une menace, il n’avait pas vraiment réfléchi à ses mots. Mais le ton emprunté était loin de faire peur. Avec un peu de chance le brun ne le prendrait pas mal. Si seulement il ne l’avait pas touché, il n’aurait rien vu. Il ne l’aurait jamais revu et n’aurait jamais su qu’il était mort. Parfois, l’ignorance à du bon. Le nombre de fois où il avait vu le futur de certaines personnes, sans rien dire, surtout lorsqu’il était encore à Austin. Il se demande si ses visions se sont déjà produites, ou pas encore. Une chose est sûre, s’il n’intervient pas, tout ce qu’il a vu se produira, et même s’il essaie de faire quelque chose, parfois, il ne peut juste pas changer les choses. Voir, les empirer. Et si ce mec ne meurt pas ce soir, et si demain, il lui arrive un sort pire que la mort? Avec un peu de chance, ça il ne le saura pas.

Okay, écoute… il y a quelqu’un...dehors, quelqu’un qui te veux du mal.”

Il était tout sauf à l’aise. Ce n’était jamais simple de dire à quelqu’un qu’il allait mourir, sans dire comment il le savait. Et même avec un “helloooo, je suis mutant!” ça reste toujours un peu délicat d’y croire. Le déni y joue pour beaucoup. Qui a envie de savoir qu’un gamin vient de le voir mourir, sans avoir suffisamment d’informations pour dire où et quand cela va se produire. Aujourd’hui, pour ce gars, il le sait, il a reconnu le bar, et ses vêtements.


Revenir en haut Aller en bas
Acacio Mordho

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyJeu 2 Nov - 11:09

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Ce mec, je ne le comprends pas, clairement. Je n’arrive pas à voir les choses lucidement, je ne comprends pas ce retournement de situation. Je ne suis pas en état de me prendre la tête, ou encore, de me faire chier avec un gamin qui veut me retenir. Et pourtant, il semble comme perturbé, mais pas dans le sens mental. Non, on dirait qu’il a vraiment peur que je me barre, comme si un danger me menaçait ou le menaçait lui. Je n’en sais rien, mais les faits sont là. Observateur dans l’âme, je sais reconnaitre les signes. Il me dit qu’il ne se drogue pas…Je ne peux m’empêcher de regarder convenablement ses pupilles. Oui, un drogué dirait la même chose. Néanmoins, face à son regard normal, je ne peux qu’accepter ses paroles. Effectivement, il ne se drogue pas. Moi, je bois, je baise, mais me droguer, non merci…J’ai déjà assez d’embrouilles pour en rajouter une couche avec une addiction à la drogue, puis, me drogue avec mon pouvoir c’est clairement tenter le diable et pas qu’un peu. Et là, il me dit que si je sors, ça va se terminer très mal pour moi. De nouveau, je fronce les sourcils en le regardant, puis, instinctivement, ma tête se tourne vers la sortie. Que m’attend-t-il dehors ? Sait-il quelque chose que je ne sais pas ? Certes, j’ai eu des embrouilles avec un connard d’humain il y a peu, usant de mon pouvoir sur lui. Représailles ? ça ne m’étonnerait même pas. J’en ai marre…Ouai, j’en ai marre de devoir me demander si, ce soir, je ne vais pas me faire attaquer, me faire agresser, me faire prendre pour une cible vivante. J’en ai marre de vivre en me disant que je suis différent, que je peux causer la perte d’une personne sur une simple impulsion.

« De quoi tu me parles ? » Je ne prends pas ça pour une menace, le ton de l’inconnu ne laisse pas envisager une quelconque chose, du moins, pas de sa part. Me tournant de nouveau vers lui, je croise les bras contre ma poitrine, venant plonger mon regard marron dans le sien. A ses mots, l’alcool me fait sourire avec une certaine ironie. « Mec, je suis un mutant, tout le monde veut me faire du mal…c’est la vie, notre société est pourrie et je ne me fais pas d’illusion. » Ouai, je suis résigné. Ma vie est pourrie, mon fardeau est de vivre avec celui-ci, avec le fait que les humains, du moins certains, voudront à jamais ma mort. Puis, ce n’est pas comme si je n’étais pas considéré comme dangereux. Foutue pastille rouge de mes deux. « Sérieux, détends-toi, je rentre juste chez moi…Si quelqu’un veut me faire du mal et bien, qu’il vienne, j’ai plus grand-chose à perdre. » Mes derniers mots sont presque murmurés. Parce que ouai, la triste réalité est là, à mes yeux, j’ai plus grand-chose à perdre. Je ne suis qu’une coquille vide, qu’un océan asséché et sans eau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
Anonymous
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyJeu 2 Nov - 13:15

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Si seulement il pouvait changer de pouvoir, avoir autre chose genre… La télékinésie. C’est bien ça. Ou la téléportation, ça aussi c’est cool. Il a clairement pas tiré le bon numéro au loto des mutations.

« De quoi tu me parles ? »

Du mec qui va le tuer à la sortie du bar! Ca lui irait ça comme réponse? C’est pas comme s’il allait le croire s’il sortait ça cash. Si? En même temps ce serait bien, mais Arthur n’est pas rassuré. Et ce qu’il a dit était plutôt clair non? C'est pas comme s'il y avait un doute sur le sujet de la conversation, il parle bien évidemment pas du cirque qui passe en ville.

« Mec, je suis un mutant, tout le monde veut me faire du mal…c’est la vie, notre société est pourrie et je ne me fais pas d’illusion. »

Il écarquilla les yeux quand il entendit le mot mutant sortir de sa bouche. Il est complètement inconscient! Et si quelqu’un l’entendait? Pas étonnant que quelqu’un s’apprête à le tuer. Avec tous ces anti-mutants qui traînent dans les rues, une seule erreur et il perdent leurs pouvoirs, ou la vie.

« Sérieux, détends-toi, je rentre juste chez moi…Si quelqu’un veut me faire du mal et bien, qu’il vienne, j’ai plus grand-chose à perdre. »

S’il veut mourir c’est son problème, mais est-ce qu’il comprend bien que ce n’est pas juste une possibilité. Certes, il est comme tout le monde, il va finir par crever, c’est inévitable. Mais pour le brun, c’est ce soir que la mort vient collecter son âme. Elle est juste derrière la porte du bar. Il se fiche bien de savoir pourquoi ce mec qu’il a vu veut le tuer, la raison à l’aire d’être plutôt évidente. pour beaucoup de gens, les mutants doivent mourir.

Et ta vie? C’est vraiment rien? Ca te dérange pas que d’ici quelques minutes quelqu’un va sérieusement te buter. Et c’est pas étonnant si tu cris sur tous les toit que tu es… spécial. T’es complètement fou. Si tu veux crever, je t’en pris, sors d’ici. Mais moi j’vais pas venir te sauver les miches au risque de me faire buter aussi.

Tout ce qu’il venait de dire, il l’avait chuchoté. Certes, sur un ton énervé, et un peu fort, mais quand même, s’il pouvait éviter que tout le monde ne l’entende. Il veut bien être sympas cinq minutes, mais faut pas trop lui demander de jouer les héros non plus. Il l’a prévenu, maintenant l’infos, il en fait ce qu’il veut. S’il veut vivre il sait quoi faire. C’est pour ça que Arthur n’aime pas non plus avoir à prévenir les gens de ce qu’il a vu, ils s’en fichent. A croire que ça les amuse de jouer à la roulette russe. Sauf que là, ce n’est pas juste du hasard, c’est vraiment ce qu’il va se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Acacio Mordho

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyVen 3 Nov - 13:43

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Ce gamin, il me ferait presque pisser de rire, encore plus quand je vois sa réaction face à mes paroles. Ouai, je ne cache pas que je suis un mutant et alors ? Nous sommes tous classifiés, nous sommes tous identifiés, du moins, pour la plupart. Il suffirait que je sorte ma carte d’identité pour que la pastille rouge vienne à taper dans l’œil du premier venu, pour qu’il ou qu’elle comprenne que je porte en moi ce gène tant différent. Il croit quoi, que je passe ma vie à me cacher ? Putain, comme si je n’avais que ça à faire, sérieusement…La vie est une merde ambulante qu’on doit manger un peu plus chaque jour. Nous sommes nés avec des dons, parfois dangereux, parfois non selon la société. Moi, j’ai un pouvoir que je ne contrôle pas, un pouvoir qui s’avère puissant et dangereux. Alors ouai, je suis une bombe ambulante et la pastille rouge clignote comme un décompte…arrivé à zéro, j’imploserais. Je pouffe de rire à ses paroles. « Oh…et tu penses vraiment que je t’ai demandé de me sauver les miches ? Non mais tu t’es pris pour Batman ou quoi ? C’est bon, redescend de ton podium mec, je t’ai rien demandé. » Non mais…Il a un égo gros comme une citrouille ou quoi ? Genre, le mec il veut une cape et un masque, histoire de se la jouer superman ? Puis c’est quoi cette manie de prendre les gens de haut sans raison ? Parce que oui, c’est clairement comme ça que je vois la chose, encore plus avec son histoire de me sauver les miches. Moi, je ne lui ai rien demandé. « Oh et une chose, si t’as envie de vivre caché grand bien te fasse, personnellement, j’ai pas envie d’être un rat terrer dans l’ombre parce que je suis un mutant ! »

Je le regarde de haut en bas. Pas de chance pour lui, il est tombé sur un mec au caractère bien trempé qu’il vaut mieux prendre avec des pincettes et ça, il ne l’a absolument pas fait. A vrai dire, je n’ai pas toujours été ainsi, je n’ai pas toujours été cet homme. Je me souviens encore de cette époque lointaine ou je riais, ou je souriais, ou j’étais le genre de mec sociable qui adorait déconner, m’amuser…Cet homme est mort, cet homme s’est enterrer six pieds sous terre. Je regarde froidement le gamin en secouant la tête. « Mais tu sais quoi, je vais sortir par derrière si ça peut te rassurer…mais sérieux, arrête de te cacher et de dire aux gens de faire comme toi ! Si t’as pas les couilles d’assumer ce que tu es, certains l’ont. » Ouai, je suis franc, je suis cru et je dis ce que je pense. Je déteste ce que je suis, je ne m’estime pas heureux, je suis clairement malheureux…mais je sais ce que je suis et ça, on ne me l’enlèvera pas. Je suis un transmutant, point final.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
Anonymous
Invité

Invité
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyMar 7 Nov - 10:00

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
« Oh…et tu penses vraiment que je t’ai demandé de me sauver les miches ? Non mais tu t’es pris pour Batman ou quoi ? C’est bon, redescend de ton podium mec, je t’ai rien demandé. »

Et ben merde! Il n’a qu’à aller crever, au moins Arthur à bouger ses fesses pour le prévenir, maintenant, le brun fait ce qu’il veut de sa vie. On ne pourra pas en vouloir au serveur de n’avoir rien fait, si la personne en face de lui ne veut pas de son aide, il n’y a rien qu’il puisse faire. Il ne se prétend pas être un héros, il ne court pas les rues pour empêcher des crimes d’être commis, il doit déjà gérer ses propre problèmes. Mais s’il a l’occasion d’en empêcher un, il va le faire.

Désolé d’avoir pensé que tu ne voulais pas crever! Maintenant tu fais bien ce que tu veux. Mais une balle entre les deux yeux, c’est radical!

Non seulement, il doit subir ses visions, mais en plus de ça, il doit aussi subir la connerie des gens quand il les prévient. Lui, il veut juste aider, après, si ça ne plaît pas, il peut juste retourner terminer son verre et ne plus y penser.

« Oh et une chose, si t’as envie de vivre caché grand bien te fasse, personnellement, j’ai pas envie d’être un rat terrer dans l’ombre parce que je suis un mutant ! »

Il aimerait pouvoir dire à n’importe qui qu’il est mutant, mais ce n’est pas possible, il n’a pas envie de mourir. Son instinct de conservation est plus fort que son envie d’être accepté. Ce mec va vraiment finir par se faire tuer par un hunter s’il crie sur les toits qu’il est transmutant. Arthur ne peut pas sauver un fou.

« Mais tu sais quoi, je vais sortir par derrière si ça peut te rassurer…mais sérieux, arrête de te cacher et de dire aux gens de faire comme toi ! Si t’as pas les couilles d’assumer ce que tu es, certains l’ont. »

Il leva les yeux au ciel. Ce n’est pas une question d’avoir “des couilles” ou non. Un mec qui aurait les couilles de se baigner avec des alligators n’est qu’un grand taré qui souhaite mourir. Et une fois les crocs planté dans la peau, il le regrettera. Arthur n’a pas besoin de s’attirer les foudres des anti-mutants, sa vie est suffisamment compliquée sans ça. Et se faire insulter parce que lui ne veut pas mourir, c’est n’importe quoi.

Tu fais bien ce que tu veux. Moi j’voulais juste aider. Si tu es suicidaire, c’est ton problème. Quelqu’un va finir par t’entendre, et te traquer, et te tuer. Et il n’y aura peut-être personne pour t’aider.”

Qu’il se démerde. Arthur souhaitait vraiment ne rien avoir vu. L’ignorance à du bon des fois. Il aidait quelqu’un qui le remerciait en le traitant comme de la merde. Il regrettait presque de ne pas l’avoir laissé partir tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Acacio Mordho

member + join the evolution.
Messages : 315
Inscrit(e) le : 30/10/2017
Points : 4224
Avatar : Dylan o'brien
âge du perso : 27 longues années écoulées.
Emploi : Etudiante en management, héritier de la boite de son père.
MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio EmptyMer 8 Nov - 11:28

You're not gonna die tonight
------------------------------------------------
Accacio & Arthur
Une balle entre les deux yeux. L’air de rien, ce mec m’intrigue de plus en plus. Comment sait-il tout ça ? Est-il responsable ou complice de ce qui doit m’arriver ? Je commence à me poser des questions sur l’innocence de ce mec…Après tout, je ne sais pas de quoi il est capable, je ne sais pas ce qu’il sait aussi. Mourir n’est pas une chose qui me fait peur, dans un sens, ça serait même vu comme une délivrance certaine. Mais ça, le jeune homme en face de moi ne le sait pas. Il ne sait pas que devant lui, il a un homme qui ne s’accroche à rien, qui n’a plus de bouée de sauvetage. Mon fils ? Il serait bien mieux sans moi, sans elle, sans cette famille de tarés qu’il a autour de lui. « Une balle entre les deux yeux ? » Dis-je calmement, haussant un sourcil avant d’embrailler sur mes autres paroles. Cette ville est censée être avec les mutants, les protéger, ne pas faire d’eux des cibles. Mais bien sûr, le gouvernement se cache, le gouvernement il ment. Parce que ouai, nous sommes peut-être soi-disant intégrées dans la société, mais ce n’est qu’une facette, qu’un mensonge. Nous ne sommes rien d’autre que des monstres que beaucoup aimeraient voir dans des laboratoires, en prison ou encore sur une table, raides morts. La peur, elle est nourrie jour après jour, la peur de cet inconnu que nous représentons, que nous sommes à leurs yeux, simplement.

« Tu crois que je demande à ce qu’on m’aide ? Sérieusement, regardes-moi, j’ai l’air de pleurer après une aide quelconque ? Puis, c’est quoi ton problème ? Tu m’harponnes et tu me lâches que je vais crever, une balle entre les deux yeux. Tu vois, soit t’es complice de la soi-disant personne qui veut ma mort, soit tu as une astuce que tu devrais potentiellement m’expliquer si tu veux que je te croie et que, effectivement, je ne bouge pas mes fesses de ce bar ! » Croisant les bras devant ma poitrine, je me raidis et ce, tout en plantant mon regard dans le sien. C’est bien beau de façon sur les gens, de leur dire qu’un danger rôde mais c’est plus une façon de faire flipper les autres, de les mettre sur la défensive…Cet inconnu a clairement besoin d’une leçon ou deux sur la subtilité des choses, parce que là, il n’en possède aucune. Puis, ne dit-on pas que la mort est inévitable, quand notre heure est arrivée et bien, elle est là et que personne ne peut l’éviter ? J’aurais aimé que quelqu’un vienne me stopper le jour de son accident, me dire que ce jour-là, un homme soul nous percuterait et tuerait mon petit frère. Ouai, j’aurais aimé être prévenu, alors pourquoi moi aies-je la chance d’avoir un avertissement et pas lui ? Moi qui fait connerie sur connerie, qui ne mérite effectivement qu’une balle entre les deux yeux ? Le destin est parfois merdique et bien trop ironique à mon gout. « Je t’écoutes ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thealmostpeople.forumactif.com/t125-lux-tenebris-acacio
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: you're not gonna die tonight - Ft. Acacio   you're not gonna die tonight - Ft. Acacio Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

you're not gonna die tonight - Ft. Acacio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the almost people :: le hors-jeu. :: les rps :: les rps abandonnés-
Sauter vers: